Marron Rouge : l’un de nos coups de coeurs pour Christine Ollier directrice d’Oletal

Marron Rouge m’amène à rencontrer beaucoup de monde et le hasard de la vie fait que je sois mis en contact avec Christine Ollier.

Christine Ollier est la dirigeante de la société OLETAL qui est située à Lyon.

OLETAL est un grossiste en fournitures pour les commerces et depuis quelques années OLETAL produit des sacs en papier personnalisés ou personnalisables.

 OLETAL250

Rendez-vous avec Christine OLLIER, j’arrive dans la boutique et je m’annonce en disant que j’avais rendez-vous. Un homme me reçoit et me dit avec une extrême gentillesses je la préviens et il se dirige dans l’arrière boutique.

Quelques minutes plus tard une femme vient me retrouver en arborant un large sourire.

 

En prenant connaissance de l’histoire de Marron Rouge , elle me propose de venir faire une présentation de mes produits dans sa boutique pour tous ses clients (qui pourraient aussi être les miens). Je trouve cette proposition très généreuse et sutout qu’à priori c’est une première dans sa boutique. Bien entendu j’accepte la proposition et rendez-vous le 16 juin, 2014 chez OLETAL.

 

Mais je laisse le soin à Christine de se présenter car je lui ai posé quelques questions.

 

 Christine_ollier_oletal

Jean-Marc : Bonjour Christine Ollier. Vous êtes la dirigeante de la Société Olétal, que beaucoup de commerçants connaissent.  Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes et nous présenter votre société?

Christine Ollier : Bonjour Jean-Marc,

Oletal est une société familiale créée par mon beau père en 1962 et que je dirige depuis janvier 2005. Je suis maman de 3 enfants. Mon parcours est atypique et diriger l’entreprise est une passion sans cesse renouvelée.

Olétal est une entreprise à double activité, sur deux sites de 500m2.

–         Show room rue Pierre Corneille : Nous sommes grossistes en fournitures pour le commerce depuis 1962 : emballages (sacs papier, plastique, papiers cadeaux, pochettes…) mannequins, cintres, affichage, décorations de vitrine, étiquetage…). Nous nous positionnons comme partenaire, conseiller de nos clients.

–         Depuis 1995, nous avons développé un site de production de sacs papier imprimés en flexographie ou en dorure à chaud. Notre offre se positionne sur une large gamme de sacs et nous imprimons à partir de petites quantités (200 sacs). Nos délais sont très courts.

 

 

JM : Votre société rayonne en région Rhône Alpes mais pas seulement. Le site web rayonne dans toute la France?

CO : En effet, notre notoriété est forte dans la région et le site web nous permet d’étendre notre offre à toute la France et même à l’étranger. Il nous apporte d’excellents contacts et de nouveaux clients fidèles au fil du temps.

JM: Quelle est aujourd’hui la force d’Olétal?

CO : Notre choix est une force mais aussi notre connaissance du métier qui nous permet d’accompagner le client dans ses recherches. Nous avons un excellent « sourcing »     et pouvons faire fabriquer de nombreux produits correspondants à des demandes particulières.

Vous avez aujourd’hui un service complet pour l’espace commercial des commerces. Quels sont les commerces les plus présents chez vous?

Nous développons sans cesse notre service : livraison, stockage, écoute, conseil… Historiquement, les commerçants en prêt à porter se fournissent chez Olétal, mais aussi, les chausseurs, bijoutiers, parfumeurs, magasin de décoration, accessoires de mode, lingerie… En fait tous les commerces peuvent être intéressés par notre offre, même alimentaires puisque depuis 6 mois nous avons élargi notre gamme à l’emballage alimentaire. Nous fournissons également les agences de com, les administrations, musées, chaînes et enseignes nationales.

 

JM : Pouvez-vous nous présenter votre équipe?

CO : Henri, Christelle, Marilyne et Thomas forment l’équipe de vente, sédentaire ou itinérante. Mon assistante, Christelle gère également nos revendeurs sur la France. Fabien et Massoud sont à la production.

 

JM : Auriez-vous une anecdote « rigolote » au sujet d’une demande client « farfelue » que vous avez réalisée?

CO : Farfelue n’est peut être pas le terme, mais inhabituelle oui. Nous avons décoré une voiture pour un soir de match à l’OL. Nous vendons parfois des mannequins à des artistes qui prennent plaisir à les découper pour réaliser une œuvre.

Les impressions sur sacs peuvent être surprenantes : des messages amoureux (notamment pour les mariages), des logos originaux…

 

 

JM : Le 16 juin 2014, vous allez accueillir Marron Rouge dans vos locaux pendant toute une matinée. Qu’est-ce qui vous a décidé à accepter notre présence? A priori c’est la première fois que vous faîtes ce genre d’opération?

CO : J’ai avant tout un coup de cœur pour les produits de Marron Rouge, et je trouve intéressant que mes clients puissent rencontrer de jeunes créateurs. Ils sont eux-mêmes à la recherche de produits différenciant. Créer des moments conviviaux de rencontre au sein d’Olétal me semble tout à fait cohérent avec notre culture.

JM : Autre chose à ajouter?

CO : Bienvenue à Marron Rouge

 

JM : Une dernière question qui concerne plus Marron Rouge. Nous sommes spécialisés dans le design et le recyclage. Qu’est-ce qu’évoque pour vous ces mots pêle-mêle, environnement, écologie, recyclage, développement durable?

CO : Avant tout, mon imprimerie de sacs, puisqu’à la création de cette activité, en 1995, Richard Ollier a fait le choix avant-gardiste à l’époque, d’investir dans une machine d’impression à base d’encres à l’eau, dans le respect de l’environnement.

En ce qui concerne le recyclage, nous proposons de plus en plus de sacs recyclés et recyclables, en papier ou plastique. Nous comptons bien apporter notre pierre dans la chaîne du développement durable.

Toute démarche de nos fournisseurs dans ce sens, par l’innovation, retient notre attention.

 OLETAL-DEVANTURE

Rendez-vous le 16 juin de 9h00 à 14h00, pour les commerçants de la région dans la boutique d’Oletal 9, rue Pierre Corneille 69006 Lyon – 04 78 52 01 30 www.oletal.com 

 

Christine Ollier est lauréate du Prix Rebond des Entrepreneurs organisé par Les Acteurs de l’Economie – La Tribune 

Laisser une réponse