En Cas d’Absence, à Lyon, pendant vos vacances Lionel et Frédéric s’occupent de vos chats

A-CADOR

 

 

 

 

 

 

 

J’avais déjà publié cet interview en 2013, mais je le republie aujourd’hui car toujours d’actualité et j’en profite pour vous ajouter quelques extraits de la nouvelle nouvelle campagne pleine d’humour et de poésie .

 

A-FLAMENCO A-TINCO A-VAN

 

 

 

 

Pour tous vos amis poilus ou plumés voilà une bonne solution….   Absentez-vous, on s’occupe de tout !    Voilà donc le slogan de En Cas d’Absence, le spécialiste lyonnais de gardes d’animaux à domicile.   Nous avons rencontré, Frédéric Bianchi, le responsable de la société EN CAS D’ABSENCE et nous lui avons posé quelques questions.  Marron Rouge : Depuis quand est créé ta société ?

Frédéric Bianchi : Depuis le 2 juillet 2004 pour être précis.

MR : Comment t’est née cette idée de gardes d’animaux à domicile ?

FB : Tout simplement parce je faisais ça gracieusement et régulièrement pour mes amis et c’est un besoin que j’avais cherché et je n’avais rien trouvé à l’époque. Je me sentais gêné, à force,  de demander à mes amis ce service.

MR : T’occupes-tu de tous les animaux ?

FB : Essentiellement chats, rongeurs, oiseaux. Tous les animaux à domicile. Au début nous nous occupions des chiens, mais trop contraignant et cela nous retardait systématiquement dans nos plannings et tournées. Mais notre mission ne s’arrête pas là : nous prenons soins des plantes, du courrier que l’on peut réexpédier à une adresse indiquée et/ou ouvrir sur simple demande.

MR : Tu as du travail toute l’année ?

FB :Oui, avec toutefois des pointes (voire des très grosses pointes) pendant les vacances scolaires, les week-ends prolongés, les jours fériés et pendant l’été qui est notre période la plus chargée. Notamment pendant l’été nous faisons appel à des extérieurs (les mêmes) depuis le début qui nous aident à assurer la vingtaine de visites journalières par personne….

MR : quel est le coût moyen d’une visite ?

FB : la visite revient en moyenne à 8 Euros (déduction faite de l’avoir fiscal). Il y a des formules d’abonnements annuels qui permettent aussi d’avoir des tarifs dégressifs.

MR : Comment se passe une visite ?

FB : Généralement nous sommes attendus par l’animal. Nettoyage, nourriture et eau sont fournis et un peu de câlins à ces bestioles sont plus qu’appréciés. Il nous est arrivé de faire l’accompagnement de fin de vie de certains animaux qui ne pouvaient pas voyager avec leurs maîtres. Nous avons dans la majorité des cas un vétérinaire de référence, en cas de problème. Sinon, nous avons notre propre réseau de vétérinaires en cas de souci mineur ou majeur avec un animal.

MR : Quelle est ta région de travail ?

FB : Lyon et ses environs. Lorsque nous ne pouvons pas nous occuper d’un nouvel animal, nous les renvoyons sur d’autres contacts sur la région et inversement

MR : Es-tu seul pour t’occuper de ta société

FB : Aujourd’hui avec Lionel, nous sommes deux à nous occuper de ces gardes.

LIONEL

MR : Comment conclurais-tu cet interview ?

FB : Je fais ce métier par choix et je ne le regrette pas. Ce sont de belles rencontres avec les animaux et leur maîtres. L’histoire la plus « rigolote » est la garde d’un mainate qui ne sait pas garder sa langue…   Voilà notre ami Frédéric, outre être un amoureux des animaux est un jeune homme qui n’est pas dénué de sens de l’humour et qui est toujours prêt à rendre service (merci pour les différents coups de mains au Village des Créateurs).

Le site de en Cas d’Absence

Laisser une réponse