ECOSAPIN : une idée suisse replantez votre sapin après les fêtes.

Au mois de Novembre, lors d’un déplacement en Suisse sur le salon UNICREA, j’écoutais la radio et je suis tombé sur reportage radio qui m’a interloqué et je me suis dit, pourquoi ne pas y avoir pensé avant. En janvier 2008 un jeune homme David Berreby écoutait une femme qui lui disait qu’elle trouvait vraiment trop triste de voir tous ces sapins sur les trottoirs qui attendaient le ramassage des ordures.   L’idée à commencer à germer ( !) dans l’esprit de David et il s’est dit que la réflexion de cette femme n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd :   Il vous livre un sapin en pot pour les fêtes de Noël, et à la fin il vous le reprend et le replante. Voilà une idée qui est formidable à tous points de vue :

  • On ne coupera plus les sapins pour rien
  • On va pouvoir sensibiliser les enfants à l’importance de la Forêt
  • Il y aura moins de déchets au mois janvier dans les rues
  • Vous faîtes plaisir à un agriculteur qui ne pas va voir le sapin qu’il a fait pousser, mourir tout simplement pour une période éphémère. Il le fait pousser et il replante après
  • C’est ce qu’on appelle du développement durable dans toute sa splendeur
  • Quel beau cadeau de Noël pour les arbres

Ce concept existe en Suisse, et le projet de l’implanter sur Paris est lancé.   Félicitations David, j’aime vraiment cette belle idée ! Site Web  

Profitez en pour faire dessiner vos enfants avec le jeu concours lancé par Rhône en Vertsur le Théme de la Forêt

Dessine moi la Forêt

Si on dessinait la forêts pendant les vacances scolaires

6 commentaires sur “ECOSAPIN : une idée suisse replantez votre sapin après les fêtes.”

  1. Excellente idée ! Comme quoi avec un peu d’imagination et de l' »huile de coude », on peut faire de grandes choses.

    Merci pour cette info.

    Amicalement,
    Isabelle

  2. Jean-Marc dit :

    Isabelle,

    Oui c’est simple et j’adore ce genre d’idées.

    Jean-Marc

  3. Emma dit :

    Bonne idée, mais pas forcément efficace. Ikéa avait fait ça il y a 10 ans. Mais n’a pas poursuivi, car 90% des sapins retournés n’ont pas repris en terre, car difficile de retrouver le sol et l’air froid après quelques semaines passées près de la cheminée… sans compter les frais de retour et la pollution générée…

  4. Jean-Marc dit :

    Merci pour votre commentaire. A priori ça fonctionne car c’est la deuxième saison qu’ils font . Ce qui serait quand même idéal c’est d’arrêter de faire du mal à ces sapins et ne pas non plus en fabriquer des factices avec des matières polluantes non plus…..

  5. catherine dit :

    Cela me rappelle ce que nous faisions quand j’étais enfant , mon père achetait toujours un sapin AVEC ses racines et après l’avoir fait tout beau pour Noel nous allions début janvier le planter dans le trou vaste et aéré qui l’attendait dans notre jardin J’ai ainsi eu dans les deux jardins qui m’ont vu grandir des sapins pleins de vie et de souvenirs et je passe parfois encore devant eux en me promenant devant notre ancienne maison, et j’ai encore un vieux le plus jeune) sapins dans mon jardin actuel, il a été étêté de 5 mêtres car trop haut pout la sécurité du voisinage mais reste haut de bien plus de 10 à 12 mêtres , depuis j’ai moi aussi achété mes sapins avec leurs racines pour leur offrir vie et âge dans mon jardin..
    L’un deux devenu « encombrant » car trop près des fruitiers est allé décorer le temple il y a deux ans tout beau de pommes rouges (des vraies) et d’étoiles de pailles
    Je suis heureuse de voir que mon Père qui aurait 104 ans avait eu une idée qui perdure..
    Belle et longues vie et branches aux ECOSAPINS

  6. Jean-Marc dit :

    Catherine,

    Merci de cette poésie dans votre commentaire.

    Belle vie à tous les sapins du monde. Belle journée à vous et surtout très belle année.

    Jean-Marc

Laisser une réponse