D’ailleurs il y a aussi les déserts

Avec un certain nombre de membres de la « green team » on a décidé pour vous parler d’ailleurs d’où le nom de ce billet :  d’ailleurs il y a aussi les déserts. Cet article sera un article plaisir pour vous faire partager des voyages et notamment la visite de deux déserts qui m’ont impressionné.

Salar Uyuni - Bolivia

Tout d’abord le Salar de Uyuni ou aussi appelé le désert de sel, en Bolivie. J’y étais en 1996 et j’en ai des souvenirs de beauté et de pureté. Quand on se retrouve là on se dit qu’on arrive au bout du monde.

Le Salar de Uyuni  à 3700 m d’altitude est le grand désert de sel au monde et a une superficie d’environ 12500 km². Sa formation remonte à environ 40.000 ans. Un tiers des réserves de lithium exploitables et connues se trouvent là. L’envers du décor c’est qu’à l’époque des poignées d’hommes venant de toute la Bolivie creusent et piochent pour dégager des briquettes de sel non –iodé.  Tout ça pour gagner une misère. Le contact prolongé avec du sel non-iodé peut provoquer des maladies tel que le crétinisme. J’ose espérer qu’aujourd’hui cela a évolué dans le bon sens pour ces hommes.

A l’époque j’y étais allé avec un guide et j’avais eu la chance de dormir dans un un véritable eco-loge : un hôtel fait tout en sel, y compris le toit !

Si vous avez la chance d’y aller, allez-y avec un guide local pour découvrir cet endroit magique.

Hotel de Sel - Salt Hotel - Bolivia

Toit de l'Hotel de Sel - Roof of Salt Hotel - Bolivia

Ensuite dans le sud du continent Africain lé désert de Namibie, que j’ai fait 10 ans plus tard en 2006. Le désert occupe une superficie d’environ 80 000km². Il s’étend sur plus de 1 500 km qui longe l’océan Atlantique. La partie la plus désertique du désert se situe au Sud  de cette bande ou vous arrivez dans le pays  des « fonds d’écrans » ? Oui qui n’a pas eu son fond d’écran avec les célèbres dunes de sable.

La faune et la flore sont particulières à cette région. Peu d’eau, les quelques plantes présentes se nourrissent avec les vents humides La faune est constituée de reptiles et petits rongeurs. Cet endroit est aussi un ravissement pour les yeux et vous apporte une certaine sérénité à la vue de ces lignes épurées. Un paradis pour l’inspiration des « designers ».

La traversée du désert dans les tempêtes de sable est très impressionnante, l’arrêt en plein milieu de nulle part est aussi un vrai délice surtout quand vous avez la visite d’un petit rongeur.

Si là aussi vous avez la chance d’y aller, allez-y avec un guide local pour découvrir cet endroit magique et respecter les sentiers déjà créés et ne pas dénaturer cet endroit.

Notre belle terre regorge de trésors qu’il faut respecter. Il faut savoir en profiter mais aussi laisser profiter les autres, Quand vous allez dans ce genre d’endroits si un sentier n’est pas créé, ne le créez pas et aussi ne surtout pas hésiter à prendre les conseils des locaux.

Comme dit Abi de Verissimmo il est bon et beau de regarder un ciel étoilé, avec en toile de fond un merveilleux paysage. Comme disait Erik Hostachy  du magazine ecolo chic Cezame ne pas oublier de se faire plaisir et moi je rajouterais d’accord à 100% mais aussi ne pas gâcher le plaisir des autres en ne respectant pas les environnements naturels..

 

Les autres articles des membres de la Green Team :

14 commentaires sur “D’ailleurs il y a aussi les déserts”

  1. […] Chez Jean-Marc de Marron Rouge : D’ailleurs il y a aussi les déserts […]

  2. […] Habitat collectif et bien mutualisés, un concept exportable en France ? – Jean-Marc [Marron Rouge] D’ailleurs il y a aussi les déserts – Laurence [aboneobio] La cosmétique bio équitable ça vient d’ailleurs – Ludivine [Peau […]

  3. Cette page nous fait rêver 🙂 La beauté des lieux si fragiles amène des prises de conscience,…en tout cas je veux y croire aussi

  4. Urus dit :

    De superbes photos… Voilà des lieux où certaines personnes ont dû apprendre à vivre en autarcie 😉

  5. Abi dit :

    Merci Jean-Marc pour ce beau voyage. L’hôtel de sel a dû être une formidable expérience ! Pour ma part je rêve d’aller faire un tour dans le désert d’Atacama au Chili 🙂

  6. Cyrille dit :

    De mon coté, je n’ai jamais été dans un désert mais ces espaces ont vraiment l’air magiques et remplis de sérénité !

  7. Esra dit :

    C’est incroyable que tu parles du Salar de Uyuni car c’est devenu mon obsession depuis le début de l’année. Nous parlions « voyages » avec mon mari, et j’en suis venue à rédiger une petite liste des endroits où j’aimerais aller un jour. Islande, Patagonie, Bolivie (Salar de Uyuni) et le désert de Gobi en Mongolie. D’ailleurs sur ce dernier, une mongole que j’ai rencontrée l’été dernier m’a dit « la plus belle chose que j’ai vu : le lever du soleil sur le désert de gobi qui recouvre les dunes d’une enveloppe dorée, on a l’impression de ne plus être sur Terre ». Ça donne envie hein ?!

  8. Je trouve vraiment ça magique les déserts…

  9. Jean-Marc dit :

    @Esra
    C’est un des voyages qui m’a le plus marqué, la Bolivie, car le reste du pays est absolument superbe avec de la gentillesse partout. C’est un des plus beaux endroits au monde en effet mais pour moi c’est certainement le Taj Mahal qui me fait encore frissoner.
    @Karen, Cyrille, Abi, Urus, Laurence
    Ces endroits sont magiques et le désert procure quelque chose d’unique …

  10. Ludivine dit :

    Je plussoie un peu tout le monde mais c’est magnifique !

  11. […] l’intégralité de l’article « D’ailleurs il y a aussi les déserts […]

  12. […] l’intégralité de l’article « D’ailleurs il y a aussi les déserts […]

Laisser une réponse