Archive pour la catégorie ‘Marron Rouge’

Kurious : fait par des curieux, pour des curieux et attiser votre curiosité

mardi 13 décembre 2016

 

 

 

 

 Une nouvelle inititaive lyonnaise va voir le jour ce 15 décembre 2016 à Lyon. J’ai interviewé l’une de ses instigatrices , Virginie BIDAUD que j’avais rencontré sur le Grand Lyon dans les cadre des industrie Créatives.

Vous verrez au delà d’être curieux, dans le bon sens du terme, c’est inspirant.

 

 

Bonjour Virginie,

Ce 15 décembre aura lieu la première édition de Kurious.

 

Pourrais-tu nous faire un bref historique de ton parcours 

Bonjour Jean-Marc

Je suis issue de communication, de marketing et événementiel. Mes domaines de prédilection, ces dernières années, ont été les Industries Créatives, le Numérique et l’Innovation. A titre personnel, je me suis intéressée à l’Économie Circulaire grâce à ma fille, qui a fait un mémoire sur les initiatives citoyennes à Detroit après la crise, un sujet passionnant. C’est comme ça que je me suis retrouvée à l’initiative de la Givebox Croix-Rousse et depuis peu de Kurious.

 

Qu’est-ce que Kurious ?

C’est un rendez-vous autour de l’Economie Circulaire. Il s’agit d’un nouvel espace pour se rencontrer, partager des idées et solutions innovantes (Zéro déchet, DIY, solidarité, recyclage, consommation responsable), entre citoyens, associations, entrepreneurs et porteurs de projets. 

Les soirées Kurious se déroulent en plusieurs temps :

TALKS : 4 présentations de projets ou d’initiatives

DO IT TOGETHER : ateliers pratiques de co-réparation d’objets, ou des ateliers Do It Yourself…

EAT&DRINK : apéro et rencontres privilégiées avec les intervenants.

 

Comment est née cette initiative ?

J’avais envie de changer mes modes de faire, de consommer, d’agir, mais tout ça me semblait un peu compliqué, en tant que non-initiée, de découvrir des initiatives qui me parlent, me donnent des clés concrètes.

Et puis où chercher de l’info ? Entre associations, startups, initiatives citoyennes, magazines, blogs,… les sources sont nombreuses et je ne me reconnaissais pas forcément dans les initiatives trop radicales, ni touchée par des injonctions trop déphasées, peu applicables dans mon quotidien.

J’en ai parlé à des amis, qui comme moi étaient sensibilisés à la thématique.

On s’est aperçu qu’on avait les mêmes attentes mais qu’on ne trouvait pas forcément d’offre ou d’espace correspondant. On a donc décidé de créer cet espace de partage de solutions et d’initiatives : Kurious.

Comment s’est construit le projet

Le projet s’est construit autour du collectif Kurious, constitué d’une dizaine de personnes, de différentes générations, issues d’horizons divers. Nous avons créé l’événement auquel on aurait, nous même, eu envie de participer.

 

L’identité graphique et le site internet ont été réalisés par Fanny Frontin et Manu Gaeng de Studio Bambo. Clara Etienne-Darbon gère les pages Facebook et la communication. Carole Lymer nous aide aux plateformes du projet, mais à distance car elle réalise un tour du monde des acteurs du changement. Théophile Rivière de l’agence Motion & Co a réalisé une animation vidéo pour Kurious. Fred Giroud s’occupe lui de la régie de l’événement et Bénédicte Geslin de la relation avec les intervenants. Gaëlle Pohon et Raphaëlle Rivière s’occupent de la partie accueil des participants.

Quant à moi (Virginie Bidaud) je coordonne l’événement, les partenariats et la programmation.

On a également eu la chance de recevoir des soutiens externes, les relations presse sont réalisées par l’agence Géraldine Musnier et nous sommes accueillis dans les locaux de l’agence Unité Mobile.

La Mairie du 4e arrondissement met à notre disposition la grande salle de la Maison des Associations, la logistique nécessaire et en elle nous offre le buffet.

 

Quel objectif vous voulez atteindre avec KURIOUS ?

L’idée avec Kurious c’est de remettre du sens dans nos pratiques de consommation, de faire découvrir l’effervescence de porteurs de projets, de startups, d’associations… qui permettent de changer notre quotidien de façon pragmatique. De promouvoir les échanges et les bonnes pratiques. De créer du lien entre individus et de favoriser des temps de partage dans un cadre convivial.

Comment va évoluer Kurious ?

C’est un peu prématuré de parler de l’évolution de Kurious alors que la première édition n’a pas encore eu lieu. Mais ce qui nous parait important c’est d’ouvrir ces thématiques à un très large public, Kurious va donc se déplacer sur l’ensemble du territoire de la Métropole pour toucher le plus de personnes possible. Et nous cherchons donc de nouveaux lieux sur les autres arrondissements et sur les communes de la Métropole, pour les futures éditions de Kurious.

 

 

Pour s’inscrire :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-kurious-1-29751560719

 

Plus d’info :
Site : www.kurious.fr

Facebook : https://www.facebook.com/kuriousproject/

Pour  contacter Kurious c’est ici 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 jours pour transformer

mardi 22 novembre 2016

Bonjour,

Voilà 39 jours que nous avons débuté notre campagne et aujourd’hui et GRACE A NOS 141 CONTRIBUTEURS  NOUS ATTEIGNONS 59% ET MERCI A VOUS TOUS NOS 141 PARTICIPANTS

Nous allons nous employer à utiliser ces 6 jours à transformer.

Notre mobilisation et LA VOTRE de ces derniers jours a transformé le pourcentage de manière significative

Notre mannequin cycliste fétiche peut se transformer en piéton…..

Les rugbymans transforment,   le designer transforme,  le boulanger transforme, le cuisinier transforme…

Par votre participation VOUS transformez une idée en rêve, Il ne nous reste plus qu’à transformer le rêve en réalité, et sincèrement je suis prêt à me transformer pour cette belle réalité : humour et second degré décrits sur la vidéo ci-jointe

J’ai vraiment envie de voir se transformer ces 59% en 100%

Le 27 novembre, 2017 à 23h59 notre campagne prendra fin quelque soit le résultat. Si nous atteignons les 100% ou plus…. Nous aurons transformé notre rêve.

Si nous sommes en dessous, le projet ne sera pas financé et vous serez remboursés

Alors on y va . Très belle journée à tous. On partage, on en parle, http://fr.ulule.com/marron-rouge/

Jean-Marc 

Marron Rouge : Le Film

dimanche 11 septembre 2016

 

marron-rouge-film

Mettez- vous en scène pour Marron Rouge !!!
Et gagnez des bons d’achat….
Devenez metteur en scène et dîtes nous ce qu’évoque pour vous Marron Rouge.

Comment ?

C’est simple exprimez-vous par un petit film de 15 à 30 secondes maximum pour nous dire ce qu’évoque pour vous Marron Rouge . Soyez inventif, créatif, et si en plus vous avez le sens de l’humour, c’est encore mieux.

Envoyez-nous votre film à contact@marronrouge.com, donnez-nous l’autorisation de diffuser et d’utiliser ce film
Vous avez jusqu’au 23 septembre minuit pour nous adresser votre film.
Les films retenus seront récompensés par un bon d’achat sur le site de Marron Rouge

Ne pas hésiter à partager cette information

 

Marron Rouge sensibilisera des élèves au recyclage et à l’upcycling les 31 mars et 1er avril 2016

mardi 15 mars 2016

Le recyclage est un des leitmotiv de Marron Rouge depuis sa création, vous en doutiez ?

Ce n’est pas une chose aisée, même aujourd’hui, de faire comprendre que le recyclage a de bon pour l’environnement et du coup son pour bien-être et son propre égo. Les donneurs de leçons, et pas que dans le domaine du recyclage, ne sont généralement pas franchement appréciés et une des meilleures approches  est d’essayer de convaincre en montrant ce que l’on peut faire et tenter d’ouvrir l’imagination de chacun par ces démonstrations.

Le 31 mars et 1er avril 2016 j’interviendrais respectivement dans une école primaire à côté d’Agen et dans un lycée à Brive la Gaillarde.

Le but de ces interventions sera de sensibiliser les élèves au recyclage par une démonstration de toutes les initiatives et gestes quotidiens existantes et leurs significations. Quelques exemples :

la ville de San Francisco qui atteint progressivement « zéro déchets »,

La Villa Déchet qui a été construites à partir de 25 tonnes de détritus en tous genres dans la banlieue de Nantes

La Villa Déchets situé dans l'écoquartier de la Bottière à Nantes

La villa Shamengo sur le site de la COP21 construite à partir de matières recyclées ,

La valorisation des déchets des restaurants pour produire du biogaz 

Le design au service de l’upcycling , bien entendu il y a Marron Rouge mais pas que.

MARRON-ROUGE-DESIGN

Des blogs tels que UPCYCLEDZINE ou Recyclart vous présentent toutes ces géniaux créateurs

 

SHOWROOM-MARRON-ROUGE-PALETTES-RECYCLEESShowroom de Marron Rouge en palettes recyclées

Après cette brève introduction des ateliers seront conduits pour créer des objets à partir de matières recyclées. Les objets seront créés à titre d’exemple mais le but est d’ouvrir la créativité pour démontrer que tout (ou presque) peut se recycler soit de manière créative , au sens propre du terme, soit de manière industrielle.

 

L’intervention du 31 mars aura lieu à l’école primaire d’Estillac , à côté d’Agen auprès d’élèves de cette école. La connexion s’est faite lors de la rencontre d’une des enseignantes et à qui j’ai proposé de faire cette sensibilisation et elle a adhéré tout de suite.

ESTILLAC

 

 

L’intervention du 1er Avril aura lieu au lycée Cabanis à Brive La Gaillarde auprès d’éléves de cette école. La connexion s’est faite sur la Villa Shamengo , pendant la COP21 et une des enseignantes assistait à ma démonstration avec un pneu de voiture

 

JMA-COP21

 

Elle m’a demandé si je voulais intervenir auprès des élèves du lycée et j’ai bien entendu dit oui de suite.

CABANIS

Très content de pouvoir intervenir auprès de ces futures générations.

Le monde de Demain est en marche.

 

 

 

 

Marron Rouge en 2016

mardi 5 janvier 2016
Il y a 7 ans en janvier 2009 débutait le projet Marron Rouge qui s’est concrétisé par une première étape, l’ouverture du site internet en Juillet 2010. Petit à petit Marron Rouge est devenu une marque spécialisée dans le recyclage avec une clientèle essentiellement professionnelle : boutiques distribuant nos produits, entreprises désirant des objets personnalisés, autres professionnels de la distribution spécialisée sur Internet en France et en Europe.
Présent sur les salons professionnels et événements en rapport avec le Design la Création, Marron Rouge s’est fait une place et est reconnu comme un acteur majeur de l’upcycling et du recyclage.
Si je prends la plume aujourd’hui c’est parce j’arrive à un « tournant » dans l’histoire de Marron Rouge. Ces deux dernières années ont été dures économiquement et la survie de la société s’en est trouvée menacée à plusieurs reprises. 2015 a été une année particulièrement difficile ponctuée par une série d’événements qui n’ont pas vraiment contribué à diffuser un climat optimiste et fédérateur pour un commerce spécialisé, et de ce fait Marron Rouge en a subi les conséquences. Ces raisons n’expliquent pas à elles seules la mauvaise situation économique de Marron Rouge : carnet de commandes insuffisant, situation de trésorerie dégradée, diffusion restreinte.

Une des raisons pour lesquelles Marron Rouge est dans cette situation c’est le fait que je travaille et gère cette entreprise seul. J’ai tout fait pour que cette entreprise fonctionne, mais globalement ni mon dynamisme ni ma présence ni ma volonté n’ont été sacrifiés. Le fait de travailler seul me fait survoler les fonctions inhérentes à la gestion d’une entreprise . Une fonction clé telle que le commercial n’a pu être traitée de manière optimale même si j’en ai les qualités et les compétences.
Donc voilà 7 ans que Marron Rouge existe, et voilà sept années que je me bats au quotidien pour cette société pour promouvoir le recyclage/upcycling intégrant le Design, la Création, l’Environnement et l’Etre Humain. Voilà 7 ans que j’ai changé de vie, que j’ai investi tous mes deniers, mon temps pour aspirer une vie moins rémunératrice que par le passé, mais c’est une volonté.

J’ai aujourd’hui réussi à créer une marque, une philosophie en ne partant de rien et en affinant mes convictions. Les collections de sacs, d’accessoires et petits mobiliers ont fait et continuent de faire parler les journalistes, les utilisateurs, partenaires, fournisseurs et les clients.
Face à ce constat une décision s’impose :
Liquidation totale du stock afin de retrouver une santé financière et bénéficier de quelques liquidités.
Tout le stock est donc proposé à des prix planchers. Le succès de cette étape est primordial pour envisager un avenir

 

Il pourrait y avoir une suite à ce triste épisode, pour que Marron Rouge puisse continuer d’exister par la mise en commun de bras, de matière grise et de trésorerie. Mais les trois éléments , ensemble, sont nécessaires pour pouvoir continuer
Je suis ouvert à toute discussion et/ou proposition pour une autre étape dans laquelle : il faudra redéfinir ensemble un nouveau modèle économique, exploiter (ou pas) les projets qui « sont dans les cartons », s’associer, se rapprocher, partager…. ou même « arrêter » Marron Rouge pour que j’intègre un projet en cours, à venir, pour utiliser mes savoir-faire et compétences. Je suis ouvert à tout sans aucune contrainte de territoire ni de projet.…. Ma suite ne se fera pas seul.

J’aurais pu vous présenter tout simplement une vaste braderie de déstockage et ne pas vous informer sur les enjeux actuels, mais ce n’est pas cette solution que j’ai choisie.

Le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein ? Vous avez sans doute compris lequel des deux je préfère….

Merci de votre attention

Jean-Marc ATTIA

 
COUVERTURE-ARTICLE-FEMININBIO
 
MARRON-ROUGE-DOSSIER-DE-PRESSE-2015-2-FR_Page_01

Ils on relayés cette nouvelle :

Un grand Merci à :
Alexis Kryceve qui a « ameuté » la communauté Facebook en créant une page « Surcyclons Marron Rouge »
Nathalie Locquen qui a alerté la communauté de toutes les « copines couturières »
Cécile Balladino qui a publié un très joli texte et qui a été repris par beaucoup d’entre vous et qui a été partagé
Village des Créateurs qui a d’emblée publié un interview : merci à toute l’équipe
Aux Tendances d’Emma qui m’a aussi interviewé : merci à Emmanuelle Lamassiaude
Au Marché Citoyen qui a publié sur son site un bien joli article : Merci Sébastien Ravut

LE PROGRESGIRLS TAKE LYONMACADAM ET TOURNESOLSHAMENGO

 

 

 

 

Emmenez MARRON ROUGE au Grand Palais à Paris pendant la COP21

jeudi 1 octobre 2015

 

 

Emmenez MARRON ROUGE au Grand Palais à Paris pendant la COP21

La communauté RECYCLIT organise un concours pour choisir la meilleure création recyclée à l’occasion de la Conférence pour le Climat qui aura lieu à Paris en fin d’année 2015.

Votez pour nos deux créations en compétition. Rien de plus simple

 Création 1 Cliquez sur le lien ici  http://concours.recyclit.fr/projet_eco_creation/design-et-recyclage/   et ensuite cliquez sur l’icône violette avec un cœur Voter pour ce projet 

Création 2 Cliquez sur le lien ici  http://concours.recyclit.fr/projet_eco_creation/bambou-et-caoutchouc/  et ensuite cliquez sur l’icône violette avec un cœur Voter pour ce projet 

 

Vous pouvez voter pour les deux créations et vous pouvez voter une fois par mois

Merci de partager avec vos contacts et de diffuser

 

#concoursrecyclitparisclimat

GRAND-PALAIS-FORMATBLOG

 

Votez Marron Rouge pour la création recyclée de Recyclit pour la Conférence pour le climat

jeudi 30 juillet 2015

La communauté RECYCLIT organise un concours pour choisir la meilleure création recyclée à l’occasion de la Conférence pour le Climat qui aura lieu à Paris en fin d’année 2015.

 

Marron Rouge a décidé de participer sur deux catégories  :

Mode et AccessoiresArt et Design et ainsi tenter de remporter un des deux prix suivants :

  • Les prix des Eco-Créateurs (projets d’artistes, d’artisans, de créateurs et professionnels).
  • Les prix des internautes (ouvert à tous, sans limite d’âge).

Ci-dessous pour chaque catégorie  les produits que nous présentons et le lien pour voter. Pour voter c’est simple suivez le lien et cliquez sur l’image reproduite ci-dessous sur le site de Recyclit

VOTEZ-POUR-CE-PROJET

 

Mode Et Accessoires

SAC-ROBBIE-FORMATBLOGCLIQUEZ ICI POUR VOTER SUR NOTRE CREATION

 

Art et Design

MARRONROUGE-DECO183-FORMATBLOG-72DPICLIQUEZ ICI POUR VOTER SUR NOTRE CREATION

 

 Rejoignez la communauté de RECYCLIT et partagez leurs valeurs

LOGO-RECYCLITVALEURS-RECYCLIT

A bras les cartons

mercredi 27 mars 2013

C’est  « à bras les cartons » que l’aventure Marron Rouge aura commencé pour moi …

 

Après nous être rencontrés en février dernier pour discuter de comment je pourrais venir le soutenir dans le projet, c’est dans le petit atelier du Village des Créateurs en plein déménagement, que j’ai rejoint Jean Marc, le premier jour de mon stage, il y a 3 semaines. En essayant de me frayer un chemin entre les cartons prêts à être enlevés, j’ai vu ce jour-là un Jean Marc souriant mais au regard un peu triste, absent. Je compris quelques jours plus tard que j’arrivais au moment où une page se tournait dans l’histoire du petit logo               « indianisant »… le petit nid du passage Thiaffait, c’était fini, il fallait partir et voler de ses propres ailes. Mais c’était décidé : cela ne se ferait pas sans moi !

 

Moi, c’est Adèle. Jeune active de 27 ans, diplômée de communication et, comme Jean-Marc, obsédée du recyclage et désireuse de bâtir un monde plus propre et plus beau, j’ai depuis toujours souhaité travailler pour une entreprise consciente : consciente de ce qu’elle apporterait à la société, et de pourquoi et comment elle le ferait. Sensible à la beauté de ses créations, mais aussi à l’intégrité du projet « éthicologique » de Marron Rouge, je ne pouvais que adhérer à cet état d’esprit et vouloir faire partie de l’aventure… même s’il fallait les porter tous ces cartons, ces sacs, la table en teck massif et la veille table à machine à coudre Pfaff qui semblait peser une tonne ! Et puis la nouvelle boutique était si belle, avec ses pierres et ses poutres apparentes ! Je le savais, Marron Rouge, ça allait marcher et Marron Rouge et moi, ça allait coller !

 

Les 3 premières semaines qui suivirent mon arrivée dans l’entreprise me permirent de commencer à comprendre concrètement l’organisation de l’entreprise de Jean-Marc : un fondateur « omni-tâches » qui se consacre autant au design de ses produits qu’au webmarketing, en passant par la maîtrise de la chaîne de confection et d’acheminement du produit, la prospection de revendeurs et le développement d’une plateforme d’e-commerce.

Après une visite dans les locaux de Bioport à Vaulx-en-velin et ma participation à la journée presse organisée par l’agence de Presse My Beautiful RP à Paris, je découvris que s’articulait autour de lui deux équipes de professionnels auxquelles Jean-Marc fait appel pour le travail de communication et de logistique :

–          Son bureau de presse, dédié au développement de ses relations presse. Spécialisée dans le domaine du bio, de l’écologique et de l’équitable, l’agence My Beautiful RP  représente une équipe de professionnels indispensable à la renommée grandissante de la marque et de son créateur dans le secteur du design « éthiquable ». Son travail se fait ressentir directement sur les ventes de la petite entreprise.

–          Une plateforme logistique (Bioport) responsable de faire le lien entre les fabricants en Inde et les revendeurs ou les clients finaux en stockant les produits Marron Rouge et en préparant les différentes commandes.

Ces différents prestataires garantissent à Jean-Marc plus de sécurité dans des tâches qui ne correspondent pas à ses compétences premières et qui requièrent pourtant beaucoup de temps, de précision et de professionnalisme.

Au niveau du positionnement de la marque, je crois avoir compris que Marron Rouge souhaitait apparaître comme une marque de produits de mode et de design écolo et de qualité, à la fois haut-de-gamme et accessibles.

 

Enfin en ce qui concerne son identité de marque, Marron Rouge semble avoir compris l’intérêt de se concentrer sur les matières qui l’ont faite connaître –le pneu, la chambre à air, la toile de sac de parachute et la ceinture de sécurité recyclés- et d’en faire son cheval de bataille. En effet, on dirait bien que la gomme, la toile et la ceinture de sécurité soient finalement l’ADN de la marque et qu’elle aurait bien intérêt à le préserver… sans pour autant se brider ! Jean-Marc n’a d’ailleurs pas hésité à étendre récemment sa collection de sac en toile de sac de parachute ou à développer sa « flotte » de mobilier design, mais bien plus encore ! A partir de mai 2013, c’est non plus en déco, sur l’épaule, sur l’oreille ou sous les fesses que l’on pourra voir Marron Rouge, mais bel et bien sur les pieds !! Après le mobilier, les sacs et les bijoux, c’est grâce à une jolie rencontre entre Jean-Marc et son ami designer Stéphane Bourmaud-Baudet qu’est née l’idée d’ouvrir la collection au « prêt-à-porter-sur-les-pieds » ! Ainsi donc, il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance à notre marque de recyclé touche-à-tout !

Marron Rouge, Facebook les amis, et les chaussures…

lundi 25 mars 2013

Il était une fois…

Non je recommence car ce sont les contes de fées qui commencent de la sorte.

Pour ceux qui me connaissent un peu, je suis assez présent sur les réseaux sociaux et notamment Facebook.

J’ai tissé depuis l’arrivée de Marron Rouge sur ces réseaux un certain nombre « d’amitiés » et de contacts plutôt sympathiques, et dont un (je dirais plutôt une) avec laquelle on échange assez régulièrement et d’une manière plutôt humoristique et déridée.

Nathalie Locquen, c’est elle dont on parle qui a appris la broderie avec « les grands-mères » et qui a repris la couture à la naissance de ses enfants.

Un jour de délire, elle m’a envoyé un « post » sur ma page Facebook en disant, qu’il ne manquerait plus que Jean-Marc Marron Rouge nous fasse des chaussures recyclées. J’ai trouvé le pari « audacieux ». Je lui ai répondu que ce n’était pas dans mes compétences et que la personne compétente pour faire du design de chaussures Stéphane Bourmaud-Baudet ,  un ami de Facebook aussi et un ancien designer chez Clergerie

 

Au départ loin de moi de faire des chaussures et puis j’ai appelé Stéphane et lui ai dit pourquoi pas ? Est-ce que le projet de faire des chaussures totalement recyclées était un projet qu’il voudrait faire. Nous nous sommes rencontrés une première fois à Paris. J’ai expliqué à Stéphane comment je souhaitais les chaussures et les matières et en nous limitant dans un premier temps à des chaussures « simples » style sandales, mules.  J’ai tout de suite vu une extension de la collection d’accessoires. La Paix Joyeuse. Les matériaux pressentis de mon côté étaient, le pneu en semelle, la chambre à air en extérieur/dessus et la toile de sac de parachute (coton) et qui serait en contact direct avec la peau.

Stéphane a ensuite « planché » est venu à Lyon au Village des Créateurs  pour que l’on travaille plus en détail avant mon départ en Inde du mois de janvier 2013. Stéphane m’a ensuite laissé les maquettes qu’il avait préparées et lorsque je suis arrivé en Inde pour faire les prototypes des autres éléments de mes nouvelles collections, je leur ai montré les chaussures… Ils ont été étonnés maisséduits et ils ont dit CA MARCHE ! Les chaussures recyclées de Marron Rouge étaient nées.

J’aime aventures humaines qui débouchent sur du réel et du concret.

Cette collection sera disponible en mai, 2013 au prix de 49 € pour les  4 modèles femmes et de 59 € pour le modèle homme.


 

Le Communiqué de Presse

 


 

 

 

Les premiers articles de Presse

 

 

 

Marron Rouge Labellisé Lyon Ville Equitable Et Durable

mercredi 11 juillet 2012

Desde el 25 de junio 2012, Marron Rouge es labelizado por un plazo inicial de 3 años.

 

 

Sitio oficial de LYON VILLE EQUITABLE ET DURABLE

La ciudad de Lyon otorga este sello para subrayar nuestro compromiso continuo en los dominios siguientes:

  • Administración y gestión de las relaciones humanas
  • Impacto sobre el medioambiente
  • Capacidad de dinamizar el consumo responsable
  • Proceso ciudadano y anclaje local
  • Capacidad de innovación

Hemos recibido este certificado y estamos orgullosos de compartirlo con vosotros. 

Y he aquí la foto de la entrega del sello por Françoise Rivoire, la adjunta delegada de la Economía Solidaria al Desarrollo sostenible de la ciudad de Lyon.