Archive pour novembre 2015

Marron Rouge et la Cop 21 : Shamengo, Place To B, Changer la Mode pour le Climat, Nous Sommes la Génération Climat

mardi 24 novembre 2015

Marron Rouge sera présent pour la COP21 , Conférence sur le Climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre, 2015 au 11 décembre, 2015. Nous vous présentons aussi différentes initiatives que nous soutenons.

 

EN-ROUTE

Marron Rouge sera un des acteurs qui mettra en scène la Villa Shamengo sur le site du Bourget avec le mobilier fait à partir de matières recyclées. Une performance sera réalisée le 30 novembre, 2015 avec Gregory Hoogstoël pour une réalisation faite à partir de pneus et de bouteilles plastiques .Communiqué de Presse

BLOG-VILLA-SHAMENGO-3D

_____________________

Une initiative d’Anne Sophie Novel a aussi retenu notre attention pour la COP 21

PLACE TO B

Du 28 novembre au 12 décembre 2015, Place to B va rassembler des narrateurs venus du monde entier en un lieu unique résidentiel, l’espace convivial Belushi’s re-décoré pour l’occasion, et le St Christopher INN, l’auberge de jeunesse internationale dédiée à Paris. Journalistes, photographes, designers, youtubers, poètes, artistes … Tous auront la même ambition : porteurs de formes d’expression différentes, fabriquer un récit nouveau autour des enjeux climatiques. Marron Rouge va fournir du mobilier recyclé pour certains espaces

PLACETOB6LOGO_____________________

NOUS SOMMES LA GENERATION CLIMATRejoignez le mouvement

WEARETHECLIMATEGENERATION-eng-BLOG

_____________________

Une initiative importante d’ Isabelle Quéhé, concernant la mode aura lieu les 7 & 8 décembre, 2015 à Paris

CHANGER LA MODE POUR CHANGER LE CLIMAT
Cet événement s’articule autour de trois rendez-vous :
Un colloque : Cette journée proposera un état des lieux de l’impact environnemental de la mode. Elle sera animée par des professionnels de la filière et évoquera les innovations, les projets, les solutions et les bonnes pratiques du secteur. Six tables rondes illustrant chacune l’une des étapes de la filière mode et textile présenteront les enjeux et les actions que mène la mode pour lutter contre le réchauffement climatique. Le colloque est ouvert au grand public et aux professionnels sur inscription obligatoire. Pour vous inscrire cliquez ICI Une traduction simultanée du colloque en français et anglais sera proposée.

Un défilé le 8 décembre sur invitation et la signature d’une charte

M&C-WEB-AF

 

Anne Ghesquière : portrait d’un parcours féminin bio mais pas que

vendredi 6 novembre 2015

Dans ma série de portraits sur les belles personnes, je voudrais vous présenter aujourd’hui Anne Ghesquiere. J’ai rencontré Anne à différentes reprises sur des événements tels que Planète Durable , mais aussi La Bio dans Les Etoiles. Et c’est chaque fois un vrai plaisir d’échanger avec Anne 

Entrepreneuse mais pas n’importe laquelle : engagée, consciente, responsable et surtout optimiste et positive. Un bel engaement auprès des femmes, mais pas que . Une conscience sur l’état de la planète aujourd’hui et un optimisme à toute épreuve. C’est vivifiant de rencontrer des humains qui vous donnent la pêche.

Une femme hors du commun dont je vous laisse découvrir l’interview qu’elle a bien voulu m’accorder.

 

Anne Ghesquière - Copyright photo Emmanuel Gomes de Araujo

Anne Ghesquière – Copyright photo Emmanuel Gomes de Araujo

 

 

 

Bonjour Anne , Merci d’accepter cet interview.

 

Pourrais-tu faire en premier lieu une brève présentation de ton parcours ?

J’ai été élevée sur île en pleine nature par des parents cathos ET naturistes ! Une enfance heureuse au bon air. Puis formation en école de commerce et Droit des Affaires. Business Women à la Défense comme Directrice Marketing au sein d’une start-up du groupe Vivendi, je deviens moi même entrepreneuse en co-fondant ma start-up d’achats groupés à 27 ans. Je la vend, et pars m’installer à Barcelone. De là, je parcours le monde pendant 2 ans et je reconnecte avec mes racines terrestre profondes, ma soif de sens, la quête du vivant. J’attends mon premier enfant, je veux lui donner le meilleur, le plus sain alors je cherche, je rencontre, je lis. J’écris mon premier livre sur les cosmétiques bio, un 2ème et je lance FemininBio.com en mai 2007. Aujourd’hui, je suis maman de trois petites filles, directrice de collection chez Eyrolles et auteure de livres sur le bien-être et le développement de l’être. Je suis aussi instructrice de Wutao, un art corporel d’éveil à soi.

 

Anne Ghesquieres - Copyright photo Emmanuel Gomes de Araujo

Anne Ghesquieres – Copyright photo Emmanuel Gomes de Araujo

 

FemininBio.com c’est au départ un magazine sur le net, qu’est-ce qui t’a motivée à lancer ce magazine ?

 

Pour faire court : en voyageant et en attendant mon premier enfant j’ai eu une double prise de conscience : 1/ l’état dégradé de la planète et de nos êtres malades (corps, âme, esprit) et 2/ un autre mode de vie existe, joyeux, conscient, solidaire. Une prise de 

conscience forte que j’ai envie de partager et de faire découvrir qu’une autre façon de vivre est possible.

 

FemininBio - Le féminin qui change la vie

 

 

J’ai eu la chance d’interviewer Stéphanie Jarroux et Audrey Etner qui ont fait partie de ton équipe,  qu’est-ce qui t’a encouragée à leur confier  des missions ?

 

Ce sont des femmes remarquables qui ont une sensibilité et une humanité qui me touche. J’ai une profonde affection pour elles, leur chemin, leurs parcours et leurs résonnances. Au delà de leur leurs compétences professionnelles, elles ont ce grain de folie d’être elles-mêmes, dans leur authenticité. Cela me touche. Je ne peux pas travailler avec des « techniciens ». Ces femmes que tu cites  sont dans le vivant, dans ce qui rend vivant.

Stéphanie Jarroux et Audrey Etner

Stéphanie Jarroux et Audrey Etner

 

FemininBio est aussi aujourd’hui un magazine papier, pourquoi ?

Nous sommes portés par le succès du site, de son audience et la demande de notre public d’avoir un support papier. Nous avons aussi gagné en confiance grâce à nos 9 ans d’expérience pour pouvoir partager un contenu conscient, de qualité et avec les meilleurs experts. Nous avons aussi une technologie révolutionnaire qui nous permet de faire un magazine papier très facilement, de manière presque « magique » 😉

Je suis une femme « de papier » car je suis aussi éditrice de livre (et auteure). Le papier, ça me fait kiffer ainsi que toute l’équipe ! Mon associé (Michaël Amand) connaît aussi très bien les médias, il vient de cet univers. C’est un pari fou, osé, inconscient mais j’aime à me remémorer cette phrase de Mark Twain « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » ou Goethe : « Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le ! L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie ! » 

FEMININ BIO PAPIER

Etait-ce au départ de l’aventure FemininBio quelque chose que tu désirais ?

Non, je n’aime pas préméditer les choses, je suis comme le saumon, j’essaye de suivre le Flow de ce que la vie m’offre, à l’instant. Je fonctionne à l’instinct, principalement.

 

Le numéro 2 sort en décembre, 2015 sans nous dévoiler le contenu de ce numéro 2, quelles seront les thématiques développées ?

 Je vais te les dévoiler en avant première, mais ne le répètes à personne ! Nous allons parler permaculture au féminin, du film DEMAIN, de mode éthique et consciente, de sans gluten (avec Audrey !) et il y aura de très belles surprises pour les chroniqueurs ! Tout ça dans une ambiance gourmande, chaleureuse et lumineuse de Noël 😉

 

Comment vas-tu faire vivre le magazine web et le magazine papier ensembles ?

Ce n’est pas le même rythme puisque sur le web nous sommes sur un quotidien avec une communauté très active (presque 220.000 fans FaceBook) alors que le magazine est un bimestriel (tous les deux mois), donc les sujets sont moins « chauds » et plus « slow ». Par contre en interne c’est plus « speed » que « lent » de gérer ces deux projets de front car nous restons une petite équipe ! Heureusement que nous sommes passionnés et portés par la mission.

 

Des nouveaux projets dont tu peux nous parler ?

Oui, je sors un nouveau livre mi-janvier sur l’alimentation… Un livre joyeux ! Stay tuned.

 

Nous sommes à l’aube de la COP21 conférence pour le climat qui va se tenir à Paris ? Qu’attends-tu de cette conférence ?

J’ai une façon assez personnelle de voir les choses à ce sujet. Je pense que, dans la vie, en général, nous attendons trop des autres : des politiques, des industriels, des institutions, du voisin etc. Et donc, nous trouvons souvent un coupable idéal, autre que nous-même. Je crois beaucoup à la force de la paix individuelle. Si chacun fait son chemin personnel et fait de son mieux, on peut très vite changer les choses. Donc, mon espérance est que la COP21 soit une formidable occasion de changer la conscience, les cœurs. A commencer par moi.

Ensuite, je trouve que la voix que porte Nicolas Hulot pour faire de cette COP21 un succès, est touchante. J’aime quand il dit quelque chose comme : « finalement pour changer les consciences des dirigeants, il faudrait presque les faire chanter ou méditer avant de commencer les négociations ! ». On voit bien, à nouveau, qu’on renvoie à la conscience individuelle qui ensuite porte son énergie dans le collectif. Si on se place dans cette posture alors l’humanité peut créer une « résonnance morphique » au sens de Rupert Sheldrake. Une sorte de pensée forme lumineuse peut alors s’exprimer positivement pour changer de paradigme et faire basculer l’humanité sur un autre plan de conscience, plus évolué, éveillé. Ainsi, à mon sens, de nombreuses situations peuvent être réglées.  En conclusion : prions, méditons, envoyons de la lumière pour que l’Homme expérimente l’Amour en son cœur 😉

A ce sujet, un coup de cœur pour ce projet COP21 que nous allons soutenir : http://singfortheclimate.com

 

Une dernière question : Le recyclage et le bio sont-ils compatibles ?

Hélas, l’un comme l’autre ont en commun d’utiliser du pétrole pour leur production ! Donc j’aime beaucoup le recyclage quand il n’est pas trop énergivore et le bio tant qu’il reste à échelle humaine. Finalement, c’est une question de modération, toujours. La fameuse voie du milieu ! En recyclage, je suis une grand fan par exemple de la marque américaine pionnière Patagonia mais aussi des produits de chez Marron Rouge 😉

 

Autre chose à ajouter ?

Oui, Merci beaucoup Jean-Marc pour cet espace !

 

Autres portraits coups de coeur :   Nina Astruc,  Isabelle Delannoy, Albert de Pétigny, Stéphanie Jarroux, Frédéric Bianchi, Nathalie Locquen, Alice Audoin, François Wattelier, Alexis Kryceve, Anne-Sophie Novel, Claude et Philippe CharbuilletFabien Nicolardot , Audrey Etner , Shabnam Anvar,  Catherine Dauriac, Morgan Martinez, Sébastien Ravut