Archive pour juillet 2014

Ombeline et Mathieu : Les Eco Globe Trotters En Pleine Ere!!

jeudi 3 juillet 2014

J’a’ découvert ce projet en me promenant sur Facebook et j’ai immédiatement adhéré.

C’est le projet de deux jeune tourtereaux qui non seulement veulent « casser » leur routine mais aussi faire un break pour être un acteur à temps plein de notre mode de demain.

J’ai rencontré Mathieu à Paris il y a quelques années sur le salon Planète Durable et nous avons été par la suite régulièrement en contact via le groupe des Eco-Informateurs. Mathieu est un homme engagé pour la survie de notre planète et il ne manque pas de sens de l’humour. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer Ombeline.

Ils vont  donc se « transformer » en Eco Globe Trotter, non seulement pour eux mais aussi pour nous. Ils vont nous faire partager leurs découvertes, relever des pratiques intéressantes et aller à la rencontre d’êtres humains sur tout le continent américain du Nord Au Sud.

J’ai eu la chance de visiter un certain nombre de pays qu’ils vont traverser : Le Canada, Les Etats-Unis, Le Guatemala, Le Costa Rica, La Bolivie  et je les envie de visiter tous ces autres pays que je ne connais pas.

 

Je ne peux qu’applaudir ce projet, car quel courage et quelle humanité se cache derrière toute cette démarche.

Je vais suivre leurs aventures et vous invite à faire de même.

 

On peut aussi les aider voir à la fin de l’interview qu’ils mont accordé.

 

Bon vent

Bon voyage

 

 

 

 

– En quelques mots, pouvez-vous vous présenter brièvement ? (votre parcours, vos aspirations)

 

Ombeline :

 

J’ai grandi à Nantes. Chez mes parents, on mangeait bio, on croquait les fruits du jardin, on prenait soin des plantes qui nous soignaient à leur tour… Bref, j’ai eu la chance d’être à bonne école pour adopter les gestes essentiels à une santé en béton armé. Plus tard, je me suis installée en région parisienne où j’ai tâché de travailler en harmonie avec mes valeurs, et j’aime autant vous dire que ça n’a pas toujours été une mince affaire ! J’étais chargée de communication le jour et blogueuse sans langue de bois la nuit ! Ce nouveau projet répond à un besoin, celui de me sentir utile, autrement que derrière mon ordinateur. Si je suis engagée au quotidien pour un mode de vie plus sain, j’ai à coeur de partager tout ce que j’ai appris… Et continuer d’apprendre en retour, évidemment ! Disons que ce projet s’inscrit dans une “quête de cohérence” si j’ose dire, dans laquelle je me suis lancée depuis quelques mois maintenant…

 

Mathieu :

J’ai grandi au coeur de la Dordogne, plus souvent perché dans les arbres que sur la terre ferme. Tout petit déjà, j’ai pris conscience que cette nature environnante m’était indispensable :  l’observer stimulait mon imagination, ma sensibilité, ma capacité d’analyse… et que j’en étais totalement dépendant, dans mon assiette et dans tout produit que je consommais ! A l’âge de choisir, je me suis orienté très naturellement vers des études en environnement. Mon diplôme en poche, j’ai été gérant d’une entreprise spécialisée en éco-construction. Aujourd’hui, l’envie de mettre les mains dans le terreau et de participer à un mode de vie alternatif à notre société d’hyperconsommation m’a violemment rattrapé ! Je pars à la recherche d’initiatives positives ! Pour voyager, évidemment, et surtout pour proposer des actions concrètes et duplicables par tous.

 MATHIEU_OMBELINE_EN_PLEIN_ERE

– Est-ce indiscret de savoir comment vous vous êtes rencontrés ?

 

Ombeline :

C’était en 2012. Dans le cadre d’un Green Twitt Apéro. On a du discuter une ou deux fois… De Paris, je suis retournée à Nantes et j’ai fini par m’envoler pour Montréal où je suis restée 2 mois. Nous sommes restés en contact, et puis un jour, on a commencé à parler “projet”, sur le ton de la plaisanterie… Sauf qu’à mon retour, tout s’est concrétisé !

 

– Expliquez ce qui se cache derrière ce projet/voyage ?

 

Ombeline :

L’objectif sous-jacent de ce projet, c’est l’autonomie. Pétrir son pain ou préparer ses propres cosmétiques, c’est un bon début, mais ce n’est qu’une infime partie de tout ce que l’on voudrait faire seuls ! Participer à des projets d’éco-volontariat, c’est le cadre idéal pour s’initier : permaculture, éco-construction mais aussi protection des animaux et de la biodiversité…

 

Mathieu :

Tout est basé sur l’échange : nous intégrons des pratiques au côté de nos hôtes, que nous adaptons, de sorte à ce qu’elles façonnent le quotidien des internautes, qui seront donc à leur tour, acteurs du changement ! En proposant des solutions, nous allons au-delà de la simple diffusion d’informations, nous sommes bel et bien dans l’action !

– Quels pays allez-vous visiter et pourquoi ces pays ?

 

Ombeline :

Le point de départ, c’est Montréal. Parce que c’est là-bas que tout a commencé et que c’est aussi là-bas que vit ma sœur ! Ensuite, on envisage de traverser tout le Canada, sillonner l’Ouest américain, puis le Mexique (où vit mon autre sœur !) et tous les pays d’Amérique Centrale. Après une halte chez mon frère, qui habite le Salvador, nous descendrons jusqu’en Colombie, puis Équateur, Pérou, Bolivie, Chili, Argentine… et partout où les projets nous porteront, pour finir au Brésil, ou peut-être au Venezuela ! C’est le voyage d’une vie, nous n’avons aucune contrainte de temps, notre seul leitmotiv repose sur l’envie de sensibiliser, autant que possible, à l’importance d’une consommation responsable, tout en démontrant que limiter son empreinte carbone en voyage, c’est possible !

 

Mathieu :

Pour le guacamole ! Parait que l’avocat, c’est une super source de magnésium !

 

– Qu’est-ce qui vous a décidé à faire ça et ensemble ?

 

Ombeline :

L’amour, pardi ! 😀

 

Mathieu :

Un gros ras le bol de la routine ! Et l’envie de s’émerveiller d’un rien, comme quand on était enfant !

 

– Est-ce un projet auto-financé ou y-a-t-il des sponsors, ou du financement participatif ?

 

Ombeline & Mathieu :

Nous avons bouclé la majeure partie du budget avec nos économies respectives. Pour clôturer la phase des préparatifs, il nous manque encore quelques deniers, c’est pourquoi nous avons décidé de lancer notre projet sur Kiss Kiss Bank Bank… 

 

Nous n’avons aucun sponsor mais nous avons la chance d’être soutenus par FemininBio.com, Kaizen Magazine, Treez (le bracelet qui plante des arbres), Mélanie du blog Vert-Citron (que je vous recommande chaudement !) et Ôna de Super Naturelle, l’atelier de cuisine bio et végétale ! On ne vous en dira pas plus, mais à votre place, je garderais un oeil sur le site, on vous y réserve de sacrées surprises !

 signature-mail-collecte

– De quoi allez-vous avoir besoin ?

 

Ombeline :

De vous !Nous avons mis en place des défis carbone pour que les gens ne soient pas seulement lecteurs du blog, mais acteurs au quotidien. C’est toute une ribambelle de cadeaux qui attend les personnes les plus impliquées ! Tous leurs gestes nous permettront d’alléger notre empreinte carbone, et puisque nous sommes joueurs, nous relèverons aussi tous les défis qui nous seront lancés, peu importe la thématique !

 

Mathieu :

Je fais aussi beaucoup de photos, je vais donc avoir besoin de compléter mon matos pour que vous puissiez voyager avec nous… Et il va aussi nous falloir de quoi filmer et monter les vidéos que l’on aura faites… D’où la collecte !  

 

– Autre chose à ajouter ?

 

Ombeline & Mathieu :

On nous demande souvent s’il y aura un livre ou un documentaire au terme de notre voyage… Sûrement ! Mais de là à préciser une date… Aucune idée !

 

Ce voyage n’est pas une improvisation et ils ont même établi une Charte de l’Eco-Gobe-Trotter

 On pourra suivre leurs aventures  sur leur site/blog et sur Facebook et Twitter

SITE EN PLEIN ERE

 

SIGLE-FBSIGLE-TWITTER