Archive pour novembre 2011

Ne plus avoir peur de l’écologie

mercredi 2 novembre 2011

Voilà une nouvelle thématique qui rassemble certains de nos amis Eco Informateurs : La Peur. Inspiré par cette date du 31 octobre et qui a maintenant traversé l’océan, on s’amuse à fêter la Peur et à se faire peur.   La peur se définirait par le trouble que peut provoquer la vue ou l’attente d’un danger.   Une fois n’est pas coutume, mais j’ai décidé d’aborder ce sujet de manière un peu plus sérieuse .

Doit on avoir peur de l’écologie ?

Doit-on avoir peur de protéger la nature pour trouver un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement ?

L’écologie est-elle dangereuse ?

  Je vais tenter de vous donner des réponses avec les quelques pensées et réflexions qui vont suivre. Comme d’habitude (je sais je radote) mais je ne suis pas là pour vous donner des leçons, ni vous culpabiliser.   Ce qui me fait peur aujourd’hui c’est loin d’être l’écologie, bien au contraire.   Voilà quelques illustrations de mes peurs   J’ai peur d’un accident nucléaire : les accidents graves de Tchernobyl (avec les nuages qui ne passent pas les frontières) et Fukushima, ont fait prendre conscience qu’un réel danger existait. Les allemands ou  les italiens sont-ils plus bêtes ou plus intelligents que nous français ? La peur leur a fait arrêter le nucléaire et trouver une transition dans les prochaines années à venir. A l’heure ou je finis d’écrire ce billet, j’apprends que la Belgique souhaite sortir aussi du nucléaire.   J’ai peur du Bisphénol A : C’est quoi ce nouveau gadget qu’est le bisphénol A ? C’est juste un produit chimique qui est inclus dans plein de produits de la vie courante, et qui sans rien vous demander intégre votre corps pour y faire des ravages. Voir notamment les articles publiés part Quat’Rues, Abonoeobio, Vertissimmo   La liste pourrait être longue…..   Tous ces exemples ne sont pas « un coup » des écologistes. Rien de plus normal que sauvegarder, notre planète pour un monde meilleur. Un monde à l’envers, qui privilégie parfois et même souvent seulement des impératifs économiques qui pourraient être changés avec un peu de bonne volonté, de discussions et de prise de conscience et de prises de bonnes décisions. Les réalités économiques sont nécessaires dans un monde non anarchique, mais ne pas oublier l’être humain.

L’écologie ne me fait pas peur, elle privilégie l’être humain qui est au cœur même de l’écologie

  Est-ce anormal de vouloir vivre mieux et complètement en accord, avec ce qui nous entoure et, tenter de faire une meilleure utilisation de nos ressources et aussi surtout nos cellules grises (ou pas).   Ce n’est pas de l’écologie dont on doit avoir peur, mais un d’un autre exemple flagrant de notre monde actuel le greenwashing ! (on veut nous faire  passer des vessies pour des lanternes). Je vous invite à lire ou relire le billet que j’avais fait sur le sujet   On va terminer ce billet d’humeur avec la célèbre Bridget Kyoto qui illustre en quelque sorte nos propos et qui réagit à ses peurs, comment dirais-je….Regardez plutôt   Les autres billets de nos amis de la Green Team :