Marron Rouge participe à une expérience sensorielle autour du vin le 8 avril, 2017 à Lyon

Par Jean-Marc, 17 mars 2017, Publié dans Non classé | 0 Comment »

 

Le 8 avril 2017, Marron Rouge vous invite à une expérience sensorielle autour du Vin. Cette manifestation est organisée à l’initiative de Julien Gangand 

 
Il s’agit d’un projet synestésique lié au vin, par la Taverne · Gutenberg, Le Polyson et Lavignesouslaplume . Par une approche ludique, utiliser les 5 sens et prendre conscience de leur importance dans la dégustation du nectar de Bacchus.

La Taverne Gutenberg, galerie d’art située dans le quartier de la Guillotière, accueillera l’évènement durant l’après-midi du samedi 8 Avril, de 13h à 21h.

LES ATELIERS

– L’ETIQUETTE (La vue): Taverne · Gutenberg et le vignoble Bonum Vinuminvitent les artistes à concevoir le visuel de l’étiquette de la cuvée 2016. Les trois artistes gagnants représenteront la totalité de la cuvée Rouge Grenache 2016 (environ 800 bouteilles par artiste), dont la mise en bouteille est prévue pour le printemps/été 2017. La sélection des trois artistes vainqueurs se fera durant cette journée, respectivement par vote du public, sélection du vigneron, et sélection de la taverne.
– Appel à projet ouvert jusqu’au 23/03 –
https://www.dropbox.com/s/epa0xr36piqniuy/APPELAPROJET_ESSENCE_DES_VINS.pdf?dl=0

– LA GALETTE (L’ouïe): le collectif Le Polyson et le disquaire Ultimae Record Shop vous concocteront une sélection de vinyles unique pour l’évènement. Comme le vieux souvenir du vent dans les vignes, le vin est vibration, le vin est son. Venez vous confronter à ces affinités et à la musicalité induite de ce breuvage vivant.

– LA FOURCHETTE (Le goût): L’Epicerie Equitable Lyon Guillotière vous titillera les papilles…Tous les goûts sont dans la nature ? Saurez-vous les retrouver et les associer ? Le vin nous fait-il seulement penser au raisin ou d’autres saveurs se révèleront ?

– LA PALETTE (Le toucher): L’atelier Marron Rouge vous aidera à pointer du doigt de nouvelles sensations. Les percepteurs seront sollicités par diverses formes et textures… L’upcycling, et les déchets pour un toucher primaire…

-LA FRAGONETTE (L’odorat): « Avoir le nez fin »… Quel est l’impact de l’environnement sur la dégustation ? Le nez dans le verre mais quand d’autres senteurs s’interposent, tenter cette expérience olfactive avec le Café Mokxa

LES VINS
Chacun des vins proposés à la dégustation lors de l’évènement sera mis en vente le jour même au RDC au niveau de la billetterie ainsi que les produits des différents partenaires.

INFOS PRATIQUES
– Prix de l’entrée avec carton de dégustation : 10€ en prévente, 12€ sur place (+ adhésion à prix libre)
https://yurplan.com/event/L-Essence-Des-Vins/15433

– Pour les membres, veuillez vous munir de votre carte
– Pas de CB
– Accès Metro D, Guillotière / Tram T1 Liberté

www.taverne-gutenberg.com
https://www.facebook.com/lepolyson

 
L’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modération 

Marron Rouge adhère à TECHTERA et rejoint le Club Recyclage et Economie Circulaire dans l’Industrie Textile

Par Jean-Marc, 15 mars 2017, Publié dans Non classé | 0 Comment »

 

 

Marron Rouge adhère à TECHTERA  , Pôle de Compétitivité des Textiles et Matériaux Souples en région Auvergne Rhône Alpes 

Les Missions de TECHTERA

Les pôles de compétitivité sont des structures créées (en 2005) pour mobiliser les facteurs clés de la compétitivité : la capacité d’innovation, le développement de la croissance et l’emploi sur les marchés porteurs. Techtera – Textiles et Matériaux souples – a été labellisé pôle de compétitivité par l’Etat le 12 juillet 2005. Cette date est donc celle de la création du pôle, à Lyon, au cœur de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, leader français des textiles dits techniques.

La mission  Accroître la compétitivité des entreprises par l’innovation collaborative.

Le métier Susciter et développer l’innovation collaborative sur les process et les produits, à travers un ensemble de services dédiés. Le pôle encadre et accompagne des projets de R&D collaboratifs impliquant au moins 3 partenaires distincts (industriels et chercheurs).

Les Moyens Renforcer la compétitivité des entreprises sur leurs marchés par l’innovation et les accompagner dans la recherche de nouveaux marchés et le développement de produits innovants.

Au sein de TECHTERA Marron Rouge intégré le Club Recyclage et Economie Circulaire dans l’Industrie Textile  (RECIT)

En réponse aux enjeux environnementaux de la filière textile, TECHTERA lance le club : Recyclage et Economie Circulaire dans l’Industrie Textile (RECIT)

Il a pour objectif de dynamiser les échanges de la filière textile autour de la problématique de valorisation des chutes de production au travers de trois axes :

  • La réduction des déchets de production par une approche d’éco-conception
  • La transformation des chutes de production en matière première recyclée par des procédés industriels
  • La valorisation de ces chutes par la création de nouveaux produits dans une démarche d’upcycling

Au travers d’interventions d’experts, de retours d’expérience, et d’échanges de bonnes pratiques, il vise à favoriser l’émergence d’initiatives collaboratives de valorisation. Il s’appuie, pour cela, sur la complémentarité de ses membres, en rassemblant industriels textiles, recycleurs, designers, chercheurs, etc… Le club a vocation, à terme, à contribuer à la structuration d’une filière de valorisation des déchets textiles à fort ancrage territorial.

 

 

 

Pour Penser lance la saison 3 du projet fou sur Ulule, la magie du livre et du récit à soutenir

Par Jean-Marc, 15 mars 2017, Publié dans Non classé | 0 Comment »

 

 

 

 

 

Chaque année, depuis 3 ans,  chez Pourpenser  lancent  #leprojetfou avec entre autre Albert de Pétigny  que nous avions interviewés sur la première saison 

 

 

#leprojetfou c’est :

croire que la magie du livre et du récit permet de transmettre des points de vue positifs et constructifs.

● fédérer le temps d’une souscription plusieurs centaines/milliers de personnes autour d’un sujet,

● croire que des personnes peuvent pré-acheter un petit livre à un grand nombre d’exemplaires pour les offrir et partager un questionnement qui les touche,

● utiliser ce qui reste de l’argent collecté pour contribuer à des projets sociaux, culturels et paysans.

#leprojetfou : c’est faire le pari qu’en cette époque du flux et de l’instantané, il reste une place pour partager autour de soi des petits livres écrits avec le cœur. Une place pour des écrits qui restent, des écrits sur lesquels de la réflexion et de l’échange peuvent se construire.

En 2015 avec “ Se changer les idées ”, Les éditions pour penser ont abordé  la beauté de la vie.

En 2016 avec “ En quelques mots ”, ils nous parlaient  d’éducation. Nous souhaitons que ces livres soient abordables par des enfants dès 12 ans et que des adultes puissent y retrouver des questionnements quelquefois oubliés.

Le thème 2017 Il existe aujourd’hui de nombreuses pistes sous-estimées pour parler positivement de l’engagement et de l’action politique. Nous souhaitons que ce projet permette d’aider à mettre en lumière quelques-unes des idées et propositions existantes . Comme en 2015, nous souhaitons proposer à des personnes dont nous aimons l’engagement de se rassembler autour de ce thème à travers des textes courts et intimes .

Quelques exemples de sujets à l’intérieur de ce thème :

● Vivre en société : acquis ou inné ?

● La complexité des choses simples, la simplicité de l’essentiel.

● Ma liberté peut-elle être un problème pour d’autres ?

● La démocratie, un moyen d’organisation complexe.

● Dialogue et concertation : sommes-nous tous fait pour ça ?

● Le pouvoir est-il une drogue ?

● Organiser prend-il nécessairement du temps ?

● La technologie peut-elle simplifier la complexité ? (liste non-exhaustive et purement indicative)

Afin de permettre à chacun de disposer d’une double page ( environ 2500 caractères ) cette saison  » est limitée à 10 auteurs .

 

Au cours de ce projet, 2 dates à retenir :

Salon du livre de Paris : Le dimanche 26 mars, de 11h30 à 12h30 , sur le stand E39, la première maquette du livre sera présentée publiquement.

Rencontres Nouveaux pouvoirs / Nouveaux leaders : Un grand merci à Jean-Philippe d’organiser ces 2 jours de rencontres l es 31 mars et 1er avril . Nous serons plusieurs à nous retrouver sur Nantes ce jour-là.

Ils seront  alors à 10 jours de la fin de la souscription sur Ulule et le livre sera quasiment prêt à être envoyé chez l’imprimeur…

Ce que nous disent les créateurs de ce #projetfou : « 

« Nos souhaits au delà de ce livre… Nous souhaitons que ce livre puisse contribuer au débat actuel sur le renouveau de notre démocratie . Un débat qui est appelé à se construire au fil de ces cinq prochaines années au sein de collectifs déjà existants. Dans 5 ans, les jeunes qui ont aujourd’hui entre 13 et 17 ans seront la première génération du XXIe siècle à élire au niveau national des représentants nés au siècle précédent. Un symbole qui peut être l’occasion de faire un point sur l’évolution des systèmes d’organisation au cours de ces derniers siècles et sur les pistes qui s’ouvrent à nous aujourd’hui. L’argent collecté durant la prévente sera réparti de la façon suivante :

● prioritairement pour payer le papier, l’imprimeur et les frais d’édition ;

● payer les droits d’auteurs – droits que les auteurs pourront choisir d’abandonner au profit des projets identifiés ;

● contribuer à la création de vidéos sur le vivre ensemble ;

● contribuer à un projet culturel ;

● contribuer au financement d’un projet paysan.  

 

Les auteurs dont deux ont été interviewés par Marron Rouge 

Anne-Sophie Novel : Son aventure du moment : étude sur les visuels climatiques, , réalisée dans le cadre de Place To B cette étude sera présentée le 24 mars à Paris.

Annie Sorel : Son aventure du moment : promouvoir l’égalité des sexes par les achats responsables en partenariat avec les Nations Unies.

Armel Le Coz : Son aventure du moment : une tournée citoyenne en Région Centre-Val de Loire. Objectif : imaginer, tester et faire vivre une démocratie permanente dans tous les bassins de vie du territoire. Toutes les infos sur www.democratie-permanente.fr

Frédéric Ratouit Son aventure du moment : Scopéli , le premier supermarché coopératif et participatif de la région nantaise.

Isabelle Attard Son aventure du moment : Susciter du débat partout pour que les citoyens se réapproprient la politique et en changent les règles.

Jean-Philippe Magnen Son aventure du moment : l’organisation des rencontres nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders , à Nantes les 30 mars et 1er avril.

Maxime de Rostolan : Son aventure du moment : le FAT Project , un tour de France des initiatives locales qui préfigurent le monde rural de demain.

Stéphanie Jarroux : Son aventure du moment : le spectacle qu’elle joue tous les dimanches à 20h15 au Théâtre des 3 Bornes à Paris !

#MaVoix Deux témoignages pour un projet commun L’aventure du moment : le collectif #MaVoix et les élections législatives de juin 2017.

#ChezNous

Mathieu Coste Son aventure du moment : Chez-Nous , un projet contributif, un bien commun au service des biens communs. Timothy Duquesne Son aventure du moment : L’avenir [des pixels] est entre nos mains : un questionnement documenté sur notre utilisation du numérique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Grace à La Fabrique AVIVA Marron Rouge peut prétendre à un financement de 50.000 Euros : Votez pour nous

Par Jean-Marc, 14 mars 2017, Publié dans Non classé | 0 Comment »

  Nous avons été sélectionnés par LA FABRIQUE AVIVA comme porteur de projet engagé et à ce titre nous pouvons prétendre à un financement allant jusqu’à 50.000 €. Afin que nous soyons éligibles à ce financement il suffit de voter pour nous en suivant le lien suivant.

Le projet Upcycling Design et Recyclage à la Française est décrit ici sur la plateforme AVIVA.

Votez pour nous.

Transmettez à vos amis et connaissances pour voter pour le projet Marron Rouge. Vous avez à votre disposition 10 votes, et vous pouvez, noys donner vos 10 votes.

La fin des votes est pour le 14 avril, 2017.

On vous remercie à l’avance pour votre aide et grace à votre vote nous allons pousuivre la dynamique de notre campagne de crowdfunding

Marron Rouge est un acteur majeur de l’Upcycling et du Recyclage en France et conçoit la gestion intelligente des déchets comme un art de vivre.

Après avoir créé l’entreprise Marron Rouge dès 2009, et être devenu un acteur majeur du recyclage en France, en mettant en place une fabrication avec des ONG indiennes, Jean-Marc Attia se lance dans la fabrication française locale avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire en région Auvergne Rhône-Alpes

Aujourd’hui Marron Rouge lance une fabrication française d’accessoires de mode qui mettra en scène des industriels français, des ESAT dans la région Auvergne Rhône-Alpes ainsi que le savoir-faire de Marron Rouge : la création d’objets design par le recyclage , la valorisation et la transformation des déchets.

LES MOYENS

Un des impacts positifs sera de transformer des déchets pour favoriser une économie circulaire de proximité. Marron Rouge continuera à soutenir les projets indiens dans lesquels il s’est engagé dans la durée.

Mettre en place une collaboration à long terme avec les ESAT* locaux pour pouvoir travailler des matières recyclées.
*Etablissement et Service d’Aide par le Travail est en France est un établissement médico-social de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle.
Des industriels français sont entrés en contact direct avec Marron Rouge pour valoriser leurs déchets et chutes et surplus de production. Le pôle de compétitivité lyonnais TECHTERA a mis en contact Marron Rouge et des industriels français, parfois locaux pour imaginer des solutions design sur le traitement de leurs déchets.

Mi-Octobre 2016 une campagne de crowdfunding a été lancée pour récolter 20.000 € avec la plateforme ULULE. La somme récoltée a été de 20.640 € et sert
– à lancer la fabrication des premiers prototypes de sacs par les ESAT en région Auvergne Rhone Alpes
– à créer les gabarits des modèles de sacs et accessoires
– à produire une première collection pour la vente auprès du Grand Public et du réseau de distribution
– faire une campagne de presse
– payer les commissions et TVA sur cette campagne

Le projet a déjà démarré début 2017 avec une première production de sacs et d’accessoires en tapis de judo bleu , qui est disponible depuis début mars 2017.

Le projet pourrait avancer plus vite avec des financements supplémentaires, soit 50.000 €:

– 7.500 € supplémentaires servirait à acheter notre propre machine pour faire nos prototypes et certaines pièce uniques
– 7.500 € supplémentaires financerait l’amélioration notre site internet www.marronrouge.com
– 25.000 € supplémentaires nous permettrait d’ embaucher 2 personnes à temps partiel, dans un premir temps pour au moins un an pour booster la communication et le commercial pour ensuite transformer ces contrat en CDI
– Avec 5.000 € nous pourrions faire appel à de nouveaux designers pour la création de nouveaux modèles

L’utilité du projet se divise en deux facteurs essentiels :

– Utilité environnementale :
.Pas de fabrication de matières premières pour la production de nos créations .Valorisation des chutes et surplus de productions des industriels français
. Recyclage de matières
. Empreinte carbone limitée pour la production avec utilisation des ressources locales industriels, ESAT et design dans la région Auvergne Rhône Alpes
. Valorisation du recyclage ou upcycling par le design

– Utilité Humaine et Solidaire:
. Emploi de personnes issues de la réinsertion
. Création d’emplois sur la région

 

Jean-Marc Attia : autodidacte au départ, puis Directeur des Opérations au sein de groupes informatiques, puis L’INSEAD à Fontainebleau, suivies de missions humanitaires en Afrique avec le Comité International de la Croix Rouge.
En 2008, ras le bol et questionnement lui font « tout quitter », pour créer Marron Rouge en 2010. Sept ans plus tard le modèle est local et français.

 

 

 

 

 

 

 

 

Kurious : fait par des curieux, pour des curieux et attiser votre curiosité

Par Jean-Marc, 13 décembre 2016, Publié dans Marron Rouge, Nos amis , nos partenaires, Nos engagements | 0 Comment »

 

 

 

 

 Une nouvelle inititaive lyonnaise va voir le jour ce 15 décembre 2016 à Lyon. J’ai interviewé l’une de ses instigatrices , Virginie BIDAUD que j’avais rencontré sur le Grand Lyon dans les cadre des industrie Créatives.

Vous verrez au delà d’être curieux, dans le bon sens du terme, c’est inspirant.

 

 

Bonjour Virginie,

Ce 15 décembre aura lieu la première édition de Kurious.

 

Pourrais-tu nous faire un bref historique de ton parcours 

Bonjour Jean-Marc

Je suis issue de communication, de marketing et événementiel. Mes domaines de prédilection, ces dernières années, ont été les Industries Créatives, le Numérique et l’Innovation. A titre personnel, je me suis intéressée à l’Économie Circulaire grâce à ma fille, qui a fait un mémoire sur les initiatives citoyennes à Detroit après la crise, un sujet passionnant. C’est comme ça que je me suis retrouvée à l’initiative de la Givebox Croix-Rousse et depuis peu de Kurious.

 

Qu’est-ce que Kurious ?

C’est un rendez-vous autour de l’Economie Circulaire. Il s’agit d’un nouvel espace pour se rencontrer, partager des idées et solutions innovantes (Zéro déchet, DIY, solidarité, recyclage, consommation responsable), entre citoyens, associations, entrepreneurs et porteurs de projets. 

Les soirées Kurious se déroulent en plusieurs temps :

TALKS : 4 présentations de projets ou d’initiatives

DO IT TOGETHER : ateliers pratiques de co-réparation d’objets, ou des ateliers Do It Yourself…

EAT&DRINK : apéro et rencontres privilégiées avec les intervenants.

 

Comment est née cette initiative ?

J’avais envie de changer mes modes de faire, de consommer, d’agir, mais tout ça me semblait un peu compliqué, en tant que non-initiée, de découvrir des initiatives qui me parlent, me donnent des clés concrètes.

Et puis où chercher de l’info ? Entre associations, startups, initiatives citoyennes, magazines, blogs,… les sources sont nombreuses et je ne me reconnaissais pas forcément dans les initiatives trop radicales, ni touchée par des injonctions trop déphasées, peu applicables dans mon quotidien.

J’en ai parlé à des amis, qui comme moi étaient sensibilisés à la thématique.

On s’est aperçu qu’on avait les mêmes attentes mais qu’on ne trouvait pas forcément d’offre ou d’espace correspondant. On a donc décidé de créer cet espace de partage de solutions et d’initiatives : Kurious.

Comment s’est construit le projet

Le projet s’est construit autour du collectif Kurious, constitué d’une dizaine de personnes, de différentes générations, issues d’horizons divers. Nous avons créé l’événement auquel on aurait, nous même, eu envie de participer.

 

L’identité graphique et le site internet ont été réalisés par Fanny Frontin et Manu Gaeng de Studio Bambo. Clara Etienne-Darbon gère les pages Facebook et la communication. Carole Lymer nous aide aux plateformes du projet, mais à distance car elle réalise un tour du monde des acteurs du changement. Théophile Rivière de l’agence Motion & Co a réalisé une animation vidéo pour Kurious. Fred Giroud s’occupe lui de la régie de l’événement et Bénédicte Geslin de la relation avec les intervenants. Gaëlle Pohon et Raphaëlle Rivière s’occupent de la partie accueil des participants.

Quant à moi (Virginie Bidaud) je coordonne l’événement, les partenariats et la programmation.

On a également eu la chance de recevoir des soutiens externes, les relations presse sont réalisées par l’agence Géraldine Musnier et nous sommes accueillis dans les locaux de l’agence Unité Mobile.

La Mairie du 4e arrondissement met à notre disposition la grande salle de la Maison des Associations, la logistique nécessaire et en elle nous offre le buffet.

 

Quel objectif vous voulez atteindre avec KURIOUS ?

L’idée avec Kurious c’est de remettre du sens dans nos pratiques de consommation, de faire découvrir l’effervescence de porteurs de projets, de startups, d’associations… qui permettent de changer notre quotidien de façon pragmatique. De promouvoir les échanges et les bonnes pratiques. De créer du lien entre individus et de favoriser des temps de partage dans un cadre convivial.

Comment va évoluer Kurious ?

C’est un peu prématuré de parler de l’évolution de Kurious alors que la première édition n’a pas encore eu lieu. Mais ce qui nous parait important c’est d’ouvrir ces thématiques à un très large public, Kurious va donc se déplacer sur l’ensemble du territoire de la Métropole pour toucher le plus de personnes possible. Et nous cherchons donc de nouveaux lieux sur les autres arrondissements et sur les communes de la Métropole, pour les futures éditions de Kurious.

 

 

Pour s’inscrire :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-kurious-1-29751560719

 

Plus d’info :
Site : www.kurious.fr

Facebook : https://www.facebook.com/kuriousproject/

Pour  contacter Kurious c’est ici 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 jours pour transformer

Par Jean-Marc, 22 novembre 2016, Publié dans Marron Rouge, Nos engagements | 0 Comment »

Bonjour,

Voilà 39 jours que nous avons débuté notre campagne et aujourd’hui et GRACE A NOS 141 CONTRIBUTEURS  NOUS ATTEIGNONS 59% ET MERCI A VOUS TOUS NOS 141 PARTICIPANTS

Nous allons nous employer à utiliser ces 6 jours à transformer.

Notre mobilisation et LA VOTRE de ces derniers jours a transformé le pourcentage de manière significative

Notre mannequin cycliste fétiche peut se transformer en piéton…..

Les rugbymans transforment,   le designer transforme,  le boulanger transforme, le cuisinier transforme…

Par votre participation VOUS transformez une idée en rêve, Il ne nous reste plus qu’à transformer le rêve en réalité, et sincèrement je suis prêt à me transformer pour cette belle réalité : humour et second degré décrits sur la vidéo ci-jointe

J’ai vraiment envie de voir se transformer ces 59% en 100%

Le 27 novembre, 2017 à 23h59 notre campagne prendra fin quelque soit le résultat. Si nous atteignons les 100% ou plus…. Nous aurons transformé notre rêve.

Si nous sommes en dessous, le projet ne sera pas financé et vous serez remboursés

Alors on y va . Très belle journée à tous. On partage, on en parle, http://fr.ulule.com/marron-rouge/

Jean-Marc 

Julien Gangand : La Vigne Sous La Plume ou l’amour du vin naturel

Par Jean-Marc, 3 novembre 2016, Publié dans nos "belles personnes", Nos amis , nos partenaires | 0 Comment »

J’aime toujours autant écrire qu’avant mais avec ces projets le temps nous prend du temps.

Aujourd’hui je vais vous présenter un amoureux du vin, mais n’importe lequel, le VIN NATUREL. Késaco? tout est expliqué dans l’interview ci-dessous.

Julien Gangand, est un copain et je me suis toujours demandé ce qu’il faisait. Et puis de fil en aiguille, nous nous sommes rendus compte que nous avions des choses en commun du côté de la Gastronomie et du Vin (à consommer avec modération). il m’explique sa démarche et puis je lui dit allez Hop, tu auras droit à ton interview sur le blog de Marron Rouge . Il accepte et écrire sur le vin est un bonheur pour les « papilles occulaires ». Lisez, et régalez-vous


Bonjour Julien , Merci d’accepter cet interview.

 received_m_mid_1474468381831_987e3577d7d11a4d35_0

Pourrais-tu faire en premier lieu une brève présentation de ton parcours ?

 Un peu comme Calixte, je suis un néo-lyonnais, arrivé il y a 3 ans dans cette ville où j’ai fait, il y a déjà presque 2 décennies des études à l’Ecole des 3A.

Champenois d’origine, d’un petit village qui m’est cher, Sommepy, au parcours slalomé, banque, ONG, boite de conseil. Africaniste dans l’âme, j’ai un peu bossé au Nigéria.

Il y a trois ans, j’ai voulu quitter Paris (trop grand) mais je ne pouvais devenir campagnard alors l’idée d’un territoire presqu’ilien comme aire d’épanouissement me convenait à-priori

 

Et donc, tu débarques à Lyon…

 J’arrive et suis logé chez des amis dans le 7ème. Ils mangent, … mais ne boivent pas… l’accord est pris d’une indemnisation vineuse. Et la cave la plus proche… est le Vercoquin . Et me voilà plongé dans le grand vin. J’y rencontre de vraiment belles personnes et les vignerons défilent… et des goulots en fourchette je rencontre progressivement restaurateurs, cavistes et « bons faiseurs ».

En parallèle j’intègre l’équipe des bénévoles au salon Les Débouchées,  1er salon des vins naturels (nous en sommes maintenant à la 7ème édition). Et je donne un coup de main à un pote parisien  Antonin  qui lance avec Rue89 Lyon  l’édition locale de Sous Les Pavés La Vigne 

flyer-les-debouchees-recto

tract2016-verso

Quelle était ta légitimité ?

 Aucune. Juste l’envie de rencontrer des gens, de comprendre ce milieu, ces interactions et la philosophie qui anime ces acteurs. La scène « nature » à Lyon pouvait sembler  intime, élitiste même si les premiers faisaient tout pour l’ouvrir au public le plus large. Lyon était encore il y a peu une ville culinairement bien en-cadrée. Elle bouillonnait, il fallait juste soulever un peu le couvercle…

 

C’est-à-dire…?

 Il y a suffisamment de place pour tous, des tables étoilées, nappées blanches, des bouchons (que j’adore) nappés à carreaux et maintenant toutes celles plus curieuses, innovantes et parfois déstabilisantes, qui cherchent à associer des produits que l’on n’aurait jamais osé marier,  brusquer les saveurs …

 Pour le vin c’est la même chose. La « solidarité régionale » fait que les tables lyonnaises sont souvent agrémentées de breuvages connus et rassurants. Le vin naturel nous dérange, nous intimide, nous débecte, nous passionne, nous électrise… mais nous parle. On entend parfois « Ca ne sent pas le vin ! ». N’est-ce pas l’inverse, ça sent « trop » le vin. Revenir au gout (tout comme pour les viandes et l’alimentation en général). L’idée est donc de se dire que pour qu’un vin ait une identité il faut que depuis le début on interagisse raisonnablement sur le process, qu’on accompagne la nature dans ce qu’elle peut nous offrir de mieux… son terroir…

 

Mais concrètement,  le vin naturel c’est quoi ?

 C’est un vin fait par un vigneron qui a l’humilité de croire que la nature est bien faite. Qu’un terroir, qu’une vigne bien dorlotée peut donner un magnifique raisin. Qu’un raisin qu’on n’a pas torturé peu donner un bon jus dont dé-coulera un vin sain. Respecter le terre par une agriculture biologique, biodynamique et la vinification par le moins d’intrants possibles.

 

Et ce mois du vin naturel ?

mvn2-bandeau

 

L’idée est de fédérer sur un mois, des acteurs engagés « les faiseurs », récemment ou depuis plus longtemps dans la recherche de ce que nous définissons des produits de qualité. Des cavistes qui vont chiner dans les vignobles, des restaurateurs qui vont arpenter forêts et prairies pour comprendre et envisager comment magnifier un champignon, un gigot,…

 

Et depuis cette année, la culture y est intégrée, une exposition des photos d’Anne Bouillot,   une dédicace de la nouvelle Revue 12,5.  chez Passages  Et la première édition de OnlyWine, Festival des cultures viniques au Lavoir Public.

onlywine-noir

le-lavoir-public

 

Comment contacter Julien 

 La vigne sous la plume, la structure commerciale de Julien  vous  fournit un accompagnement à l’événementiel dans le domaine de la gastronomie et des breuvages viniques, avec une nette sensibilité pour les thématiques développées ci-dessus. La synesthésie* comme ligne directrice.

*Synesthésie (Définition du Larrouse) : Expérience subjective dans laquelle des perceptions relevant d’une modalité sensorielle sont régulièrement accompagnées de sensations relevant d’une autre modalité, en l’absence de stimulation de cette dernière (par exemple audition colorée).

logo

Julien Gangand – La Vigne sous la Plume – juliengangand@hotmail.com – 0621705444

 

 

 

 

 

 

Campagne de crowdfunding avec Ulule : Marron Rouge lance une fabrication française

Par Jean-Marc, 24 octobre 2016, Publié dans Non classé | 0 Comment »

 

Upcycling, Design et Recyclage

Marron Rouge se lance dans le recyclage à la française

CAMPAGNE DE CROWDFUNDING MARRON ROUGE AVEC ULULE 

Du 13 Octobre, 2016 au 27 Novembre, 2016

illustration_ulule

 

MARRON ROUGE est un acteur majeur de l’Upcycling et du Recyclage en France qui conçoit la gestion intelligente des déchets comme un art de vivre.

Après avoir collaboré pendant plusieurs années avec des ONG en Inde, MARRON ROUGE lance en octobre 2016 une fabrication française d’accessoires de mode qui mettra en scène :

  • des industriels français,
  • des ESAT dans la région Auvergne Rhône-Alpes,
  • et le savoir-faire de Marron Rouge : la création d’objets design par le recyclage , la valorisation et la transformation des déchets.
  • pour découvrir le projet et participer : http://fr.ulule.com/marron-rouge/

 

L’histoire de Marron Rouge 

Créé en 2009 par Jean-Marc ATTIA, MARRON ROUGE imagine et conçoit des accessoires de mode et de décoration en matières recyclées (ceinture de sécurité, chambre à air, pneu, centimètre de tailleur, toile de sac de parachute…), fabriqués en Inde, par des ONG locales. Après un séjour de 2 ans au Village des Créateurs à Lyon, véritable pépinière d’entreprises de mode, MARRON ROUGE prend ses quartiers dans sa propre boutique « 3 en 1 », showroom-boutique-atelier, rue Royale, à Lyon dans le 1er arrondissement, entièrement réalisée avec des palettes recyclées, pour rester dans l’esprit upcycled si cher à Jean-Marc Attia.

 

Le showroom de Marron Rouge recyclé avec des palettes à  Lyon dans le 1er arrondissement 

UN DESIGN 100% LYONNAIS

Tous les accessoires de mode, objets de déco de Marron Rouge sont créés par Jean-Marc Attia dans son atelier showroom. 3 des 4 collections de doudous ont été créées par la styliste parisienne Marie-Noëlle Bayard.

DU RECYCLAGE INDE-PENDANT
Le recyclage, l’upcycling, sont les raisons d’être de Marron Rouge. Les filières de récupération des matières sont soigneusement contrôlées. Aucune matière première n’est fabriquée pour les créations de Marron Rouge. Les pneus et chambres à air sont récupérées par les pauvres de Delhi qui les revendent à un centre de tri d’une ONG
Les étiquettes de jeans, les ceintures de sécurités sont issues des fins de série des fabricants. Les textiles sont achetées en l’état sur le marché aux tissus de Delhi.

 

LE PROJET

Après avoir créé l’entreprise Marron Rouge dès 2009, et être devenu un acteur majeur du recyclage en France, en mettant en place une fabrication avec des ONG indiennes,  Marron Rouge se lance dans la fabrication française locale avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire en région Auvergne Rhône-Alpes

LES MOYENS 

Un des impacts positifs sera de transformer des déchets pour favoriser une économie circulaire de proximité. Marron Rouge continuera à soutenir les  projets indiens dans lesquels il est engagé dans la durée. 

Mettre en place une collaboration à long terme avec les ESAT locaux pour pouvoir travailler des matières recyclées. Un  Etablissement et Service d’Aide par le Travail est en France un établissement médico-social de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle. 

Des industriels français sont entrés en contact direct avec Marron Rouge pour valoriser leurs déchets. Le pôle de compétitivé lyonnais TECHTERA a contacté Marron Rouge pour lui présenter des industriels français, parfois locaux pour imaginer des solutions design avec leurs déchets.

Les premiers prototypes qui ont été réalisés avec les matières récupérées auprès d’industriels français. Ces articles seront disponibles en 2017 en cas de succès de cette campagne et sont en cours d’amélioration pour les futures productions.

Le coupe-vent créé à partir de chutes de production de toile de Parachute monté par un tailleur de la région lyonnaise. Le sac besace créé à partir de fin de production de tissu de tapis de judo monté par un ESAT dans la région Stéphanoise

Besaces et accessoires créées à partir de bâches faites à partir de matériaux recyclés et imprimés avec un motif créé spécialement pour Marron Rouge Par Mademoiselle Dimanche désigner Textile et monté par un ESAT dans la région Stéphanoise

 

D’autres matières sont en cours d’élaboration . Ces matières sont issues de l’industrie textile spécialisée (sous-vêtements), tissus techniques issus de l’industrie aéronautique…. Bref les idées ne manquent pas, les déchets non plus!

 

Chaque participation financière à notre campagne donnera droit à une contrepartie

A QUOI VA SERVIR L’ARGENT RECOLTE :  

  • Fabrication de prototypes avec nouvelles matières recyclées en France : 2.000 €
  • Fabrication des gabarits en vue de production « industrielle » par les ESAT : 4.000 €
  • Première production de sacs et accessoires fabriqués en France : 7.000 €
  • Campagne de presse  MY BEAUTIFUL RP pour annoncer les nouvelles productions françaises 1.000 €
  • Commission ULULE : 1600 €
  • TVA sur les contreparties : 3333 €

Et si…… nous dépassons l’objectif de 20.000 Euros….

Avec 25.000 € nous pourrions acheter une machine à coudre et faire nos prototypes et autres pièces uniques nous-mêmes…

Avec 30.000 € nous pourrions en plus améliorer notre sitre internet

Avec 40.000 € nous pourrions embaucher une stagiaire pour au moins 6 mois pour booster la communication 

Le mot de Jean-Marc Attia : « Au-delà de cette campagne de crowfunding j’ai un doux rêve/souhait pour Marron Rouge par un processus qui mettra en commun des bras, de la matière grise et de la trésorerie. Mais les trois éléments , ensemble, sont nécessaires. Je suis ouvert à toute discussion et/ou proposition pour une autre étape dans laquelle : il faudra redéfinir ensemble un nouveau modèle économique (ou pas) , exploiter (ou pas) les projets qui « sont dans les cartons », s’associer, se rapprocher, partager…. Je suis ouvert à tout, sans aucune contrainte de territoire ni de projet. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter  : Engagez-vous, Recyclez-vous! 

 

« L’HOMME » DE MARRON ROUGE, LE PORTEUR DE PROJET

Autodidacte au départ, puis Directeur des Opérations au sein de groupes informatiques. Ensuite, retour sur les bancs de l’école :
L’INSEAD à Fontainebleau.
Puis les missions humanitaires en Afrique avec le Comité International de la Croix Rouge.
En 2008, ras le bol et questionnement lui font « tout quitter », pour créer Marron Rouge, lors d’un énième voyage en Inde. Il a goût des voyages à travers les 5 continents (sa mère l’appelait « l’homme de la rue »). Il a besoin de partager, de rencontrer les hommes et femmes de tous ces pays. C’est un optimiste patenté, qui préfère travailler dans la bonne humeur et, surtout, avec humour. Un homme de valeurs humaines avant tout.

Au départ, l’association Parrainages Inde, dont Jean Marc fait partie depuis la création en 1999. Cette association aide
des femmes seules, dans le sud de l’Inde, à scolariser leurs enfants. Puis il y a les voyages successifs dans ce pays et notamment celui de Janvier 2009. En 2009, Jean-Marc quitte sa vie de « cadre dynamique » dévoué, pour penser un peu plus à lui et donner un sens humain, responsable, durable à ses activités professionnelles et à sa vie tout simplement. Ces voyages sont l’occasion de connaître un peu plus chaque fois le peuple indien. Il est séduit par le sourire quasi permanent de ce peuple, son savoir-faire, son «vouloir-faire». La première étape est un commerce
éthique avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire, puis la vente de leur production en France. Très vite, il n’est pas complètement satisfait par ce simple échange, Jean-Marc se met à penser design et environnement.

La philosophie de Marron Rouge était née !

 

 

La mise en place de cette campagne a été facilitée par Future of Waste est un programme dédié aux innovateurs et aux acteurs agissant pour « faire de nos déchets une source de ressources infinies ». À travers une plateforme en ligne et de nombreux ateliers et événements, Future of Waste crée un mouvement global autour de ces nouvelles solutions circulaires. Future of Waste est développé par Make Sense avec le support pionnier et actif de SUEZ.

 

Les matières Recyclées et « Upcyclées » par Marron Rouge à ce jour : 

La chambre à air, la ceinture de sécurité, les mètres rubans de couturières, les étiquettes de jeans, les sacs de ciments, les gilets de sauvetage , le coton, les broderies de saris, le pneu de vélo et de scooter, la toile de sac de parachute, le papier journal, les lanières de cuir…..

Les étiquettes de jeans recyclées. Copyright photo Patrick BEDARD – Modèle Frédéric Portier 

 

La chambre à air recyclée – Copyright photo Aline Périer et Thomas LeaudModèle Léa  – La ceinture de sécurité recyclée – Copyright photos Aline Périer et Thomas Leaud – Modèle Eric Mazelier – Les gilets de sauvetage et sacs de ciment recyclés – Le coton recyclé et les broderies de sari recyclées – Les doudous de la collection Couleur(s) – Les doudous de la collection Restons Couchés – Copyright photo Aline Périer 

Les Tabourets en chambre à air et pneu recyclé, étiquettes de jeans et herbe synthétique recyclée                   Copyright photo Aline Périer 

 

Marron Rouge personnalise aussi les cadeaux d’entreprise. Séduites par le design, l’originalité, le savoir faire et les engagements forts,  la qualité des finitions des créations de MARRON ROUGE , et concernées par le développement durable, des entreprises et associations ont choisi des sacs ou accessoires porteurs de messages forts à offrir à leurs membres ou à leurs clients.

Quelques exemples de réalisation 

Le Laboratoire Holiste a été le premier à faire confiance à MARRON ROUGE en lui commandant d’abord des sacs en coton et en jute avec son logo, puis un grand cabas en jute conçu pour transporter en toute sécurité le Bol d’air Jacquier® (méthode d’oxygénation 100% naturelle). L’imprimerie de la Vallée (en Suisse) a choisi de personnaliser ce modèle de portefeuille (extérieur cuir, intérieur en chambre à air recyclée) pour la seconde fois

Ce sac à bandoulière modèle « Rob » en chambre à air recyclée a été commandé par la CFDT Services via un distributeur, la Société INCKOO à Paris. Il a été distribué aux 500 congressistes lors du 14ème congrès de la CFDT début Juin 2015 à Montpellier. 

Marron Rouge est sur la plateforme logistique solidaire BIOPORT située en en région Auvergne Rhône-Alpes. BIOPORT traite toute la logistique humanitaire, et celle des acteurs du commerce équitable. BIOPORT emploie des personnes issues de la réinsertion 

Marron Rouge dans la Presse et les distinctions

Marron Rouge a été élu coup de Coeur par la Paris Design Week, Maison et Objet et les Galeries Lfayette et s’est affiché en vitrine au Lafayette Maaison du 7 au 29 septembre 2012.

     

Les autres parutions remarquables :
CLES MAGAZINE : Les Défricheurs du XXIème siècle

20 MINUTES : Une page complète sur l’Upcycling le 18-10-2013

En Février 2013, Jean-Marc Attia, a été sélectionné par le magazine WE DEMAIN parmi les 100 personnalités qui feront la France de demain ! Dans cette initiative, WE DEMAIN présente la galerie de portraits des acteurs du changement qui ont signé le manifeste WE DEMAIN pour une société nouvelle.

 

  

Jean-Marc Attia a été reçu dans l’émission BFM Green Business présenté par Nathalie Croisé le 12 mai 2013.  Tous les interviews et passages fimés disponibles sur YOUTUBE.

 

Marron Rouge est Labellisé Lyon Ville Equitable et Durable 

 

Notre banc les Courbes Vertes, collaboration avec le Designer Benjamin Rousse ainsi que nos tabourets Green Grass à l’Institut Paul Bocuse, école d’application à Ecully 

 

MARRON ROUGE SUR LA TOILE 

LE SITE WEB ET LE BLOG 

 

                 

LES RESEAUX « SOCIAUX »

          

Afin de n’oublier personne je voudrais bien entendu remercier, mes amis, ma famille, mes clients, mes partenaires, mes fournisseurs, et tous ceux qui m’ont accompagné jusqu’à présent pour faire ce qu’est Marron Rouge aujourd’hui.

Soutenez-nous, rejoignez l’aventure de Marron Rouge on compte sur vous.

ILS NOUS SOUTIENNENT 

 

Pour participer à notre campagne c’est ICI 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêtons les bouchons avec les voitures : Débouchons la France

Par Jean-Marc, 28 septembre 2016, Publié dans Nos coups de coeur, Nos engagements | 0 Comment »

Les bouchons Ras le Bol?

Oui ?

Lorsque vous êtes dans les bouchons, vous êtes combien à constater que vous êtes seuls dans votre voiture….?

Stress, pollution, perte de temps, émission de CO2, problèmes de santé….. voilà ce que provoquent les bouchons et la liste ne s’arrête malheureusement pas là  RIEN N’EST BON DANS LE BOUCHON 

affiche-rose

Une solution c’est de ne plus circuler en voiture et utiliser les transports en commun, mais….pas toujours facile, car toutes les zones ne sont pas correctement desservies. L’autre solution c’est le Covoiturage. On pense beaucoup au Covoiturage pour ses vacances et ses loisirs mais ne pourrait-on pas y penser sur le trajet domicilie-travail? En plus ce serait top de partager ses trajets avec quelqu’un le matin et/ou le soir. COVOITURONS

affiche-orange

 

IL FAUT SE BOUGER CONTRE LES BOUCHONS! Comment? avec un peu de bonne volonté on le pouvoir de faire bouger les choses : En discuter avec ma familles, mes amis, mes collègues, le service des Ressources Humaines de mon Entreprise…que sais-je encore….?

affiche-bleue

 

iDVROOM, est devenu le premier site de covoiturage pour les trajets domicile-travail. iDVROOM lance le mouvement 

#DébouchonsLaFrance 

L’objectif est simple : les automobilistes doivent êtres sensibilisé à l’importance de covoiturer poour éliminer les bouchons.

Rejoignez le mouvement  en visitant leur site  , en signat le Manifeste du Déboucheur , en utilisant le hashtag de mobilisation #DébouchonsLaFrance  et en partageant sur les réseaux sociaux .

Faisons en sorte que nos routes soient désengorgées , pour le bien de la planète et notre bien à tous.

 

idvroom_logo

bandodebouchons

 

 

https://cdn3.lebonbon.fr/wp-content/uploads/2015/10/villesansvoiture-simon.gif

Marron Rouge : Le Film

Par Jean-Marc, 11 septembre 2016, Publié dans Marron Rouge, Nos engagements | 0 Comment »

 

marron-rouge-film

Mettez- vous en scène pour Marron Rouge !!!
Et gagnez des bons d’achat….
Devenez metteur en scène et dîtes nous ce qu’évoque pour vous Marron Rouge.

Comment ?

C’est simple exprimez-vous par un petit film de 15 à 30 secondes maximum pour nous dire ce qu’évoque pour vous Marron Rouge . Soyez inventif, créatif, et si en plus vous avez le sens de l’humour, c’est encore mieux.

Envoyez-nous votre film à contact@marronrouge.com, donnez-nous l’autorisation de diffuser et d’utiliser ce film
Vous avez jusqu’au 23 septembre minuit pour nous adresser votre film.
Les films retenus seront récompensés par un bon d’achat sur le site de Marron Rouge

Ne pas hésiter à partager cette information