Archive pour la catégorie ‘Nos amis , nos partenaires’

Meublez-vous durablement : une belle rencontre avec le créateur Vincent Letourneux

jeudi 16 février 2012

Janvier 2012, je suis sur le stand de Marron Rouge sur Maison & Objet et deux personnes (de sexe opposé !) se présentent à moi, car ils font le tour des exposants du Collectif du Développement Durable sur ce même salon. Ils viennent voir nos produits , mais je suis aussi curieux de savoir ce qu’ils font et ils nomment leur enseigne : MEUBLEZ VOUS DURABLEMENT. Voilà un nom qui sonne bien à mes oreilles !   Grâce à cet échange j’ai tout de suite eu envie de faire plus ample connaissance pour vous faire partager cette belle rencontre.   Vincent Letourneux est issu d’une famille internationale, et après une maitrise de langues étrangères appliquée au commerce (LEA Anglais Espagnol à L’UFR de Tours) : « J’ai décidé de voyager en Angleterre, en Espagne. Puis au Japon en 1997 comme professeur de français pour débutants. Du Japon j’ai voyagé au Vietnam avec un simple sac à dos à la rencontre des gens, puis en Thaïlande. Ce fut la première prise de contact avec des populations fragilisées. Je conserve en mémoire la joie de vivre, l’humilité et le courage de personnes démunies de tout mais qui croient encore à l’avenir. Belle leçon de vie qui me permettra de reprendre des études plus tard avec la conviction que les choses sont encore possibles à tout âge. »   Le fait de voyager vous forge une compréhension de toutes les cultures et les êtres qui peuplent notre planète : « Faisant parti des derniers contingents d’appelés, j’ai eu la chance d’effectuer mon service militaire sur le porte hélicoptère Jeanne d’Arc. Professeur de langues et en charge du centre de documentation, j’ai participé à la campagne autour du monde qui débuta en novembre 1998. Je retiens de cette expérience la richesse des échanges (un peu forcés sur un navire de 750 personnes !) le besoin de cadre et surtout l’ouverture d’esprit nécessaire à l’équilibre de chacun. Au fil des escales, Cuba, Honduras, Floride, Acapulco, San Franciso, Hawaï, Tokyo, Singapour, Djibouti, Istanbul, Lisbonne puis Brest, la différence des modes de vie, les écarts de richesse entre pays, la réduction des distances, tout commence à prendre un sens. C’est en allant à la rencontre des peuples qu’on acquiert une culture globale. »   C’est d’ailleurs au cours de cette expérience que Vincent va avoir la confirmation de ses engagements : « C’est à ce moment que je réalise que les valeurs auxquelles on croit sont plus fortes que les ordres que l’on reçoit. Et que la satisfaction de rester fidèle à ses valeurs est plus forte que la sanction que l’on peut nous imposer. »   Forcément après un début de vie aussi riche, naturellement Vincent commence sa carrière professionnelle dans le tourisme et les séjours linguistiques. Originaire des pays de Loire, après tous ces mouvements il décide de se poser et entre « par hasard » dans la filière ameublement. Vincent reprend aussi ses études et il rédige un mémoire sur le développement durable et la filière ameublement.   En 2011, le projet Meublez Vous Durablement pointe le bout de son nez. Et Vincent nous en explique ses trois objectifs. « L’objectif premier est de démontrer qu’il est possible d’adopter une politique de développement durable, même pour une PME ou une TPE (sans engager de gros moyens). Qu’il est désormais indispensable de penser différemment. La rentabilité économique est nécessaire pour pérenniser une entreprise. Il ne faut cependant pas oublier l’Homme et la Planète. Le second objectif est d’inciter les consommateurs à devenir des consom’acteurs en privilégiant des achats responsables et en faisant entendre leur voix à travers une enquête en ligne. Enfin, le troisième objectif est de créer un réseau pour favoriser les échanges entre acteurs du développement durable de la filière ameublement et décoration. Pour les professionnels, du designer, au fournisseur de matières premières, du fabricant au distributeur, tous sont liés et gagneraient à échanger plus facilement. Meublez Vous Durablement sera une plateforme d’échange spécialisée dans la décoration et l’ameublement. »    Beau parcours et belles idées et Vincent n’en reste pas moins un homme de goût il nous livre ses coups de cœur  qu’il a pu voir sur la dernière session de Maison et Objets en Janvier 2012 :   En premier lieu le  Recyclage : le concept de 3 vies à un objet m’a vraiment conquis chez Nahan. Donner un second cycle de vie puis un troisième, voilà une idée pleine de sens !       Le deuxième coup de cœur :  Créer un Style, quelle audace ! Jean Claude et Muriel Labarrère, revisitent le style historique et perpétuent une tradition familiale qui a débutée en 1870. Quelle audace que le parti pris esthétique qu’ils ont retenu pour créer la tendance du meuble historique naturel, quasi brut ! Loin des patines, laques et autres usures trop polluant, le bois naturel donne une force au meuble qu’il ennoblit. C’est perceptible au premier coup d’œil ! Chapeau bas !   Le troisième et dernier coup de coeur est un artisan français porteur de sens et de valeur. Drugeot Labo est un atelier français du Maine et Loire. Les deux frères ébénistes qui le dirigent proposent du mobilier réalisé avec des techniques d’assemblage sans colle ni vis. En bois brut certifié PEFC, ils font la démonstration qu’il existe une place pour du mobilier et de la déco naturelle et de qualité. On redécouvre les techniques d’ébénisterie et leurs avantages sur la santé de l’Homme, le démontage du produit et le faible impact sur le Planète.

  Je voudrais vraiment remercier Vincent de cette « éco-nfession » et de cet engagement. Allez voir le site Meublez-vous durablement et vous serez tout simplement conquis et de surcroit quand vous savez le « bonhomme » qu’il y a derrière cette toile et ben on ne peut qu’applaudir !

4 au Carré : 4 filles dans le vent….

lundi 6 février 2012

Quatre filles dans le vent…. ????!!!

Elles ne sont pas anglaises et elles ne chantent pas non plus ! (Pour le deuxième point , je ne sais pas, je m’avance peut-être !)

Mais bon sang que font-elles ? Qui sont-elles ?

Allez encore un de suspens……

 

Que font-elles ?  4 au Carré est  un Collectif de quatre designers d’horizons différents et complémentaires qui créent  du mobilier et des accessoires pour l’hôtellerie, la restauration, les commerces, les bureaux, et les collectivités. En plus c’est beau ce qu’elles font. Elles étaient présentes sur l’exposition Vivre le Design, avec Marron Rouge à Lyon début septembre sur le Salon Home . Elles n’ont pas commencé dans un sous-marin jaune mais dans quatre containers…..

Le suspens est à son paroxysme……., tic, tac, tic, tac….

 

Allez je vous montre les photos des containers…..

Vous pouvez voir la totalité de l’album sur ces containers ici

Bon vous avez trouvé !!!???? Non… !!!

 

Je vous donne la solution :

Elsa Somano

Lisa Lejeune

Mathilde Alexandre (Mademoiselle Dimanche)

Maud Garnier (UltraSofa)

 

Ces quatre jeunes femmes je les ai rencontrées à différentes reprises et j’ai même travaillé avec l’une d’elles pour une partie de l’aménagement de mon stand sur Maison et Objet. Les luminaires ont été réalisés par Mademoiselle Dimanche.

Bon je pense que j’ai assez parlé et je vais vous les présenter individuellement

 

Elsa Somano : Elsa créé des objets lumineux point par point ( !)  en aluminium d’un design très beau très épuré « Ce qui m’a donné envie de travailler avec et de monter ce collectif c’est le partage, autant par nos expériences (bonnes et mauvaises). J’ai rencontré 3 super personnes qui travaillent comme moi, qui ont des petites structures d’entreprise, dans la création et la déco intérieure. Elles sont de plus impliquées dans la vie et savent partager »

J’ai aussi demandé à Elsa  ce que lui inspire l’environnement, l’écologie et le développement durable, et là-dessus elle a été très franche :

« Je fais mon possible dans ma vie de tous les jours de faire attention à l’environnement à ma petite échelle. Concernant mes créations car même si l’aluminium est un matériau recyclable, c’est une opération difficile à mon niveau car  cela demande beaucoup d’énergie. Faire une belle lumière avec les lampes a économie d’énergie nous n’en sommes pas encore là. »

Vous voulez en savoir plus sur  Elsa et ses créations : http://www.elsa-somano.com

 

Lisa Lejeune est designer spécialisée dans le mobilier.

« Je cherchais à me rapprocher des professionnels de l’architecture. Elsa Somano, qui aime mettre les gens en relation, nous a proposé de nous regrouper afin, d’une part, de pouvoir proposer une offre plus complète : mobilier, luminaires, textile…pour tout projet d’architecture et de décoration. D’autre part, à quatre nous mutualisons les moyens, les contacts, nous partageons les expériences. Et puis enfin, je travaille déjà depuis trois ans avec des partenaires fabricants, un atelier de fabrication et de prototypage, où il n’y a pratiquement que des garçons!!!! 4 au carré est le côté féminin de ma balance collaborative!!!! »

Tout comme Elsa je lui ai demandé ce que lui inspire l’environnement, l’écologie et le développement durable : « Je travaille plutôt avec le matériau bois, de part ma formation. Avec La Fabrique, l’atelier de Francheville avec lequel je travaille principalement, nous proposons toujours aux clients des solutions le plus écologiques possibles. Nous préférons les bois indigènes, bois de provenance locale (Jura, Franche Comté…) que les bois exotiques difficiles à tracer. Nous utilisons des colles et vernis sans COV et privilégions les panneaux à faible émission de formaldéhydes. »

Laissez vous tenter par plus d’infos sur Lisa : http://lisa-lejeune.com/lisa-lejeune-mobilier-acc.html

 

Mathilde Alexandre (Mademoiselle Dimanche) : Mademoiselle Dimanche est une marque de textiles et d’accessoires de décoration créée par Mathilde Alexandre, designer textile passionnée par les motifs et les couleurs.

« Avec Elsa et Maud, on avait déjà eu l’occasion d’exposer ensemble, et donc de confronter nos produits et nos univers. Et il s’est avéré que ça fonctionnait très bien ensemble. Et avec l’univers de Lisa, c’est aussi très cohérent. L’idée du collectif est née sous l’impulsion d’Elsa et Maud, et quand elles m’en ont parlé, c’est très vite devenu une évidence : nos produits fonctionnent bien ensemble, nous avons toutes les quatre des visions du travail et de nos entreprises assez proches, nous avons la même ligne de conduite… Le fait de se rassembler permet de proposer tout un panel de services et de produits que nous ne pouvons pas proposer individuellement, tout en gardant chacune son identité. »

 

Mathilde nous délivre ses pensées sur l’écologie : « Je ne suis pas une terroriste de l’écologie ou du développement durable. Mais il me parait complètement inconcevable de faire l’impasse sur ces questions lorsqu’on produit quelque chose. Dans mon travail, je fais « au mieux » avec les moyens qui sont les miens et avec les possibilités que m’offrent mes partenaires, en cohérence avec mon produit. Cela passe par des choix de lieux de production (en France plutôt qu’ailleurs), par des choix de matériaux…

Je relie aussi ces questions environnementales au respect de l’homme, il me semble que l’un ne peut aller sans l’autre. »

Pour ceux qui ne connaissent Mademoiselle Dimanche : http://www.mademoiselledimanche.com

 

Enfin nous terminons avec Maud Garnier d’UltraSofa Concepteur de canapés et objets contemporains.

Maud & Elsa

« Se regrouper crée une véritable dynamique créative, communicante et enthousiaste. C’est un partage d’expérience, de connaissances et de réseaux. Nous sommes en mesure de présenter une offre plus large aux clients. Nos quatre univers tous différents mettent en valeur nos points communs: une éthique éco responsable avec une fabrication locale, une offre de collections et du sur mesure, un véritable service client: du cahier des charges à la livraison client. »

 

Ce que nous dit Maud sur l’environnement : « Concepteur de canapés et objets contemporains, nos produits sont de fabrication française et nous faisons appel à des artisans locaux qui travaillent les meilleurs matériaux avec des méthodes de fabrication d’experts.
Le concept: un design pointu, une qualité française pour un produit éco-responsable à des prix très accessibles pour les grands et les petits. »

 

Allez découvrir tout l’univers d’UltraSofa : http://www.ultrasofa.com/

 

Vous pensez maintenant que je vais m’arrêter car je vous ai présentées les quatre jeunes femmes eh bien non ! En voilà encore : Nos 4 créatrices font une exposition éphémère dans l’atelier d’Elsa et ceci jusqu’au 28/02 (je crois même qu’elles vont jouer les prolongations….)

 

On souhaite longue vie à ces quatre talentueuses

Visitez le site de leur collectif 4 au Carré ainsi que leur page Facebook

Résolutions 2012 est-ce-compliqué?

vendredi 6 janvier 2012

Comme nous l’avons spécifié pour nos vœux pour 2012 nous espérons une année

Plus verte
Plus recyclée
Plus solidaire
Plus humaine  
Plus optimiste

Pourquoi attendre le 1er Janvier pour prendre des résolutions, parce c’est ancestral et c’est  la coutume.

Notre planète souffre un petit plus tous les jours, des cataclysmes, ouragans, éruptions volcaniques, tsuanmis…. car nous ne prenons pas soin d’elle et pas soin de nous non plus.

Est-ce compliqué de trier ses ordures ?
Non, en plus à la campagne on peut faire du compost

 

Est-ce compliqué de ne pas laisser couler l’eau pendant la vaisselle ou pendant sa douche ?
La réponse c’est super facile et en plus vous allez faire des économies

 

Est-ce compliqué de ne pas laisser ses appareils électriques en veille ?
Non c’est juste un geste naturel qui va vous faire économiser des sous, et qui va vous faire moins consommer d’électricité et qui créer moins de déchets atomiques !

 

Est-compliqué de ne pas prendre systématiquement sa voiture ?
Il y a les transports en commun, les vélos, la marche

 

Est-ce compliqué de changer son état d’esprit pour se dire que le recyclage c’est une bonne chose ?
Ce n’est pas compliqué et en plus dans certains pays d’Afrique et d’Asie, et d’Amérique du Sud par la force des choses tout est recyclé

 

Est-ce compliqué d’être un peu plus à l’écoute des autres ?
On ne vit pas dans un monde de téléréalité, ou tout est téléguidé par le marketing et la bêtise humaine. Il faut juste parler avec les gens, je n’ai pas dit envoyer un mail ou un courrier mais simplement PARLER, et le nombre de problèmes personnels, professionnels, politiques, ou familiaux qui se sont résolus grâce à la discussion…

 

Est-ce compliqué d’aider les gens en difficulté ?
Chez Marron Rouge nous essayons de le faire dans la mesure de nos moyens, avec le type de commerce que nous avons choisi. Parfois un simple sourire suffit.

 

Est-ce compliqué de voir les choses d’une manière plus optimiste, sans pour autant être à côté de la plaque ?
Par exemple en fin d’année un avion à quitté la piste de Roissy et est allé se planter hors des pistes, aucun blessé, aucun mort. C’est bien non ? Et bien les images qu’on nous a montré ce sont les passagers qui gueulaient auprès du comptoir de la compagnie, car ils avaient attendu longtemps ! Ils auraient pu mourir et bien non on gueule et en plus le journaliste filme les gens qui gueulent : y-a-t-il quelque chose que je n’ai pas compris ?

 

 

Prenons le temps de vivre un peu mieux, mais il ne faut pas compter que sur les autres pour cela, chaque individu est le propre acteur du changement tant réclamé et tant voulu.

 

Avec nos amis de la Green Team voici les billets qu’ils ont écrit sur les résolutions 2012 :

 

 

 

Les dessins de Noël de Marron Rouge

vendredi 23 décembre 2011

En cette veille de Noël, nous partageons avec vous les dessins qui ont été faits pour Marron Rouge.

 

En premier lieu cette carte de voeux mise en page par Benjamin Gargou

Voici ensuite toujours par Benjamin Gargou -ce dessin très poétique représentant l’univers des doudous de Marron Rouge

Ensuite toutes une série de dessins illustrant Marron Rouge imaginés par notre agence de presse My Beautifull RP

Avec des pneus on vous fait des sacs - With tires we can do bags

Avec des ceintures de sécurités on vous fait aussi des sacs - With seatbelts we can also do bags

La laine faite à partir de bouteilles plastiques recyclées - Yarn done from recycled plastic bottles

Bouteille plastique = Sac - Plastic bottle = Bag

Le papier journal recyclé chez Marron Rouge - Recycled newspaper from Marron Rouge

Joyeuses fêtes et bonne vacances à tous

Si ces dessins vous interpellent, jusqu’au 31/12/2011 vous pouvez faire dessiner vos enfants sur le théme de la forêt :

Dessine moi la Forêt

Si on dessinait la forêts pendant les vacances scolaires

Frédéric Bianchi : En cas d’absence il s’occupe de tout ou presque

mardi 6 décembre 2011

Pour tous vos amis poilus ou plumés voilà une bonne solution….   Absentez-vous, on s’occupe de tout !     Voilà donc le slogan de En Cas d’Absence, le spécialiste lyonnais de gardes d’animaux à domicile.   Nous avons rencontré, Frédéric Bianchi, le responsable de la société EN CAS D’ABSENCE et nous lui avons posé quelques questions.   Marron Rouge : Depuis quand est créé ta société ?

Frédéric Bianchi : Depuis le 2 juillet 2004 pour être précis.

MR : Comment t’est née cette idée de gardes d’animaux à domicile ?

FB : Tout simplement parce je faisais ça gracieusement et régulièrement pour mes amis et c’est un besoin que j’avais cherché et je n’avais rien trouvé à l’époque. Je me sentais gêné, à force,  de demander à mes amis ce service.

MR : T’occupes-tu de tous les animaux ?

FB : Essentiellement chats, rongeurs, oiseaux. Tous les animaux à domicile. Au début nous nous occupions des chiens, mais trop contraignant et cela nous retardait systématiquement dans nos plannings et tournées. Mais notre mission ne s’arrête pas là : nous prenons soins des plantes, du courrier que l’on peut réexpédier à une adresse indiquée et/ou ouvrir sur simple demande.

MR : Tu as du travail toute l’année ?

FB :Oui, avec toutefois des pointes (voire des très grosses pointes) pendant les vacances scolaires, les week-ends prolongés, les jours fériés et pendant l’été qui est notre période la plus chargée. Notamment pendant l’été nous faisons appel à des extérieurs (les mêmes) depuis le début qui nous aident à assurer la vingtaine de visites journalières par personne….

MR : quel est le coût moyen d’une visite ?

FB : la visite revient en moyenne à 7 Euros (déduction faite de l’avoir fiscal). Il y a des formules d’abonnements annuels qui permettent aussi d’avoir des tarifs dégressifs.

MR : Comment se passe une visite ?

FB : Généralement nous sommes attendus par l’animal. Nettoyage, nourriture et eau sont fournis et un peu de câlins à ces bestioles sont plus qu’appréciés. Il nous est arrivé de faire l’accompagnement de fin de vie de certains animaux qui ne pouvaient pas voyager avec leurs maîtres. Nous avons dans la majorité des cas un vétérinaire de référence, en cas de problème. Sinon, nous avons notre propre réseau de vétérinaires en cas de souci mineur ou majeur avec un animal.

MR : Quelle est ta région de travail ?

FB : Lyon et ses environs. Lorsque nous ne pouvons pas nous occuper d’un nouvel animal, nous les renvoyons sur d’autres contacts sur la région et inversement MR : Es-tu seul pour t’occuper de ta société LR : Oui pour l’instant mais dès janvier de l’année prochaine, je serais rejoint par Lionel pour assurer l’expansion de la société.

MR : Comment conclurais-tu cet interview ?

FB : Je fais ce métier par choix et je ne le regrette pas. Ce sont de belles rencontres avec les animaux et leur maîtres. L’histoire la plus « rigolote » est la garde d’un mainate qui ne sait pas garder sa langue…   Voilà notre ami Frédéric, outre être un amoureux des animaux est un jeune homme qui n’est pas dénué de sens de l’humour et qui est toujours prêt à rendre service (merci pour les différents coups de mains au Village des Créateurs).

Le site de en Cas d’Absence

Le tout nouveau blog en Cas d’Absence

La Page Facebook : Le profil Facebook de Frédéric en Cas d’Absence   Les coordonnées En Cas d’Absence : Frédéric Bianchi En-Cas d’Absence 3, rue Burdeau – 69001 Lyon 04 72 00 23 39 06 13 35 27 88 encabs@yahoo.fr    

Des cadeaux éthiques – une sélection de Marron Rouge

jeudi 1 décembre 2011


Nous sommes le 1er décembre

 

Les fêtes approchent et avec nos amis Eco-Informateurs de la Green Team nous avons sélectionné un certain nombre de cadeaux  beaux et éthiques.

Des caleçons, une grenouille facile et hop ça frétille : un bon début pour des cadeaux éthiques

 

Notre première sélection va vers vous messieurs avec une sélection de caleçons boxers de la marque KOLAM.

Kolam est labellisé GOTS/FLO qui respecte et les travailleurs mais vous aussi consommateurs.

 

 

 

Chaque boxer est livré dans une boîte de conserve en métal recyclé.

Ces boxers très chics, très beaux très colorés sont en coton biologique et existent en plusieurs couleurs. Il ,sont en vente au prix de 19,00€ sur le site de ORIGEEN ou à la boutique : 28, rue Palais Grillet 69002 Lyon, – France

 

——-

Nous continuons avec Easy Frog avec ses accessoires en chanvre

 

 

 

Trousse multi usages pour petits et grands, grenouille disponible en noire, rouge, rose et orange – 55% chanvre, 45% coton bio – Dim : 18×13 cm – Lavable à 30° C – Confection française –  Prix indicatif 16,50 €

 

Porte monnaie et porte clé, à glisser dans son sac, grenouille disponible en noire, rose et orange. – 55% chanvre, 45% coton bio, couleur naturelle, aspect lin avec touché coton – Dim : 12×6.5 cm avec anneau pour clés fournie – Lavable à 30°C – Confection française – Prix indicatif 14,00  €

En vente sur le site Easy Frog

 

——-

 

Là maintenant ça frétille…. !!!

C’est le nom d’une des collections de Mademoiselle Dimanche –  J’aime non seulement le graphisme et l’esthétisme dess créations de Mathide mais aussi sa démarche

 

 

 

Tous ces accessoires sont composés de lin et de coton et sont vente sur le tout nouveau site de Mademoiselle Dimanche à partir de 18,00€ pour les pochettes et jusqu’à 115,00oo € pour les abats jour

 

——-

 

Pour finir je vais vous conseiller deux livres qui traitent de recyclalge et de récup

 

L’art de la récup

 

Remake it

 

Attention à la lecture de ces livres ne pas tomber dans l’excès……

 

Voici la sélection des autres membres de la Green Team :

Abi [vertissimmo] : Un cadeau de noël écolo, original, ludique & utile à offrir avec plaisir

Cyrille [Ecowizz]: 5 idées de cadeaux de Noël écologiques

Erick [Cezame]6 cadeaux de Noël écolo à offrir aux hommes, aux vrais, aux green

Audrey [Paris by light] : Bientôt parents : on commande quoi au Père Noël ?

Laurence [Aboneobio] : Idees-pour-un-cadeau-bio-a-Noel

Michèle [Attention à la Terre]biloba et la GreenTeam pensent à vos cadeaux

Clovis [Quat´rues] : Pour Noël, afin de limiter le gaspillage, prônons la déconsommation !

Karen  [Cuisine saine] : Blog cuisine bio : les cadeaux écolo pour Noël

Gus [Echo Mag] : 6 idées de cadeaux de Noël: offrir moins pour offrir mieux

 

 

 

 

 

Frédéric SORNIN le domaine des Ronzes : de la moto au vin bio il n’y a qu’un pas

jeudi 24 novembre 2011

Nous sommes le 29 octobre 2011 et hop me voilà parti dans le beaujolais pour aller à la rencontre de Frédéric SORNIN et sa compagne. La première fois que j’avais rencontré Frédéric c’était en janvier 2011, car je m’étais inscrit en tant qu’exposant sur le Salon des Milles Roues (Mars 2011), un salon de motards à Villefranche sur Saône – je leur avais exposé tous les accessoires en pneu et chambre à air recyclée. Frédéric Sornin est l’organisateur de ce salon, par pure passion pour la moto.   Ça y est,  vous dites que je suis devenu fou je vais vous parler de moto sur un blog qui parle beaucoup d’environnement. Eh bien non, je vais juste vous parler d’un être humain qui non seulement n’est pas insensible à l’environnement mais c’est un acteur qui agit pour l’environnement : il produit du vin provenant de l’agriculture raisonnée et surtout provenant de l’agriculture biologique. Toutes les passions cohabitent et il n’y a surtout pas de règles de conduite à aimer tel ou telle activité, même si au départ cela pourrait paraître incompatible.     J’arrive sur son domaine et je rentre dans la cour de la maison je vois là un poulet qui cuit dans un « four » en briques qui cuit avec des sarments de vignes… humm je vais me régaler. Nous commençons la visite du domaine, tout d’abord avec le jardin potager qui pullule de courges et autre légumes. On passe à travers les vignes pour aller se diriger vers les cuves. Frédéric m’explique alors que sur ce domaine il produit En Rouge : du Beaujolais, du Régnié et du Morgon En Rouge Bio : Du Beaujolais Village et du Régnié En Rosé : du pétillant et du normal Il ne produit pas de blanc car les terrains sont non calcaires, les terrains sont granitiques plus propices aux vins rouges et rosés L’entreprise fonctionne depuis 4 générations, son grand-père exportait déjà du vin avant la guerre de 14. Quand j’ai demandé à Frédéric pourquoi le choix du bio, il m’explique tout naturellement que son père par la force des choses était un agriculteur bio : il n’avait pas de tracteurs, il n’employait pas d’insecticides après-guerre.   Et qu’est-ce qui fait que la production soit devenue non-bio : l’arrivée des tracteurs, le développement du beaujolais nouveau, l’arrivée des traitements et insecticides à répétition avec des compositions systémiques. Comment expliquerais-tu l’explosion du beaujolais nouveau et quelles en sont les conséquences ? Avec l’arrivée de l’automne les gens sont plus moroses : c’était donc en quelque sorte une attente des gens et le marketing s’y est mélé. De plus le Gamay se prête bien à une culture intensive. Une des conséquences de cette exploitation massive de Tarare à Macon est l’éradication des élevages dans le beaujolais. Aujourd’hui ça commence un tout petit peu à se démoder en France et du coup l’exportation fonctionne bien par bateau dès le 10 Octobre pour créer l’événement planétaire.   Nous passons ensuite à table et en effet je me suis régalé et nous avons disserté entre autres sur le réchauffement climatique qui est inquiétant : les vendanges doivent se faire de plus en plus tôt dans le calendrier, certains arbres et plantes poussent plus facilement qu’avant dans ces monts du beaujolais alors qu’on trouvait ça dans certains pays tropicaux ou sub-tropicaux.   J’ai passé un moment délicieux, j’ai bu de l’excellent vin (avec modération) et j’ai rencontré des êtres humains qui aiment notre terre !   Le Blog du Domaine des Ronzes : http://domainedesronze.canalblog.com/ La Page Facebook du domaine des Ronzes : http://www.facebook.com/pages/domaine-des-ronze Domaine des Ronze, La ronze, 69430 Régnié, France  

Quat’Rues s’engage pour des associations

mercredi 23 novembre 2011

En cette fin d’année QUAT-RUES n’est pas engagé que sur les messages des T-shirts qu’ils créent et qu’ils ditribuent.

Jusqu’au 31 décembre, 2011 pour tous les achats effectués sur leur site internet, Quat-Rues reverse 3% à une association.

 

 

Et vous aurez le choix de l’association à savoir :

 

Le Réseau éducation sans frontières www.educationsansfrontieres.org

SOS Racisme Rhône : www.sosracismerhone.org

La Fédération Rhônes-Alpes de Protection de la Nature : www.frapna-region.org

Il Etait une Fois une Rencontre : http://iefr.ath.cx/

 

J’aime vous faire partager ces initiatives.

Un grand merci à Quat’Rues

lundi 7 novembre 2011

Comme vous le savez le week-end dernier j’étais présent à Saint Etienne sur le salon TATOU JUSTE  le salon pour Consommer, Habiter, Se Déplacer, Grandir, S’informer, Travailler Autrement.

J’habite le centre ville de Lyon et le parc des Expositions de Saint Etienne est très proche de la gare donc, dès le vendredi soir j’avais décidé de laisser ma voiture à Saint Etienne et faire tous les trajets entre Lyon et Saint Etienne en train.

 

Tout se passe bien jusqu’à dimanche matin ou je pointe le bout de mon nez à la gare de la Part Dieu et, patatras le train qui me permettait d’arriver à l’heure pour l’ouverture du salon est supprimé !!!! Je vais voir au guichet et l’employée m’indique qu’il s’agit d’un mouvement de grève entre Lyon et Saint Etienne. On ne m’aurait pas prévenu ? !!!

J’essaie de mettre mes neurones en place (un dimanche matin) et je me dis que mon voisin d’à côté est l’un des personnages que j’avais cuisiné pour les jeudis de la mode éthique en la personne d’Harold de chez Qua’t Rues ! J’appelle et immédiatement on se retrouve sur Lyon afin qu’il me récupère et m’emmène au salon. Non seulement, cet élan de solidarité m’a rendu un immense service mais il a aussi covoituré une copine que j’avais rencontré le matin à la gare et l’a déposée à Saint-Etienne.

 

L’engagement n’est pas que sur les messages de leur T-Shirts

 

Merci Harold

Merci Quat’rues !

Ne plus avoir peur de l’écologie

mercredi 2 novembre 2011

Voilà une nouvelle thématique qui rassemble certains de nos amis Eco Informateurs : La Peur. Inspiré par cette date du 31 octobre et qui a maintenant traversé l’océan, on s’amuse à fêter la Peur et à se faire peur.   La peur se définirait par le trouble que peut provoquer la vue ou l’attente d’un danger.   Une fois n’est pas coutume, mais j’ai décidé d’aborder ce sujet de manière un peu plus sérieuse .

Doit on avoir peur de l’écologie ?

Doit-on avoir peur de protéger la nature pour trouver un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement ?

L’écologie est-elle dangereuse ?

  Je vais tenter de vous donner des réponses avec les quelques pensées et réflexions qui vont suivre. Comme d’habitude (je sais je radote) mais je ne suis pas là pour vous donner des leçons, ni vous culpabiliser.   Ce qui me fait peur aujourd’hui c’est loin d’être l’écologie, bien au contraire.   Voilà quelques illustrations de mes peurs   J’ai peur d’un accident nucléaire : les accidents graves de Tchernobyl (avec les nuages qui ne passent pas les frontières) et Fukushima, ont fait prendre conscience qu’un réel danger existait. Les allemands ou  les italiens sont-ils plus bêtes ou plus intelligents que nous français ? La peur leur a fait arrêter le nucléaire et trouver une transition dans les prochaines années à venir. A l’heure ou je finis d’écrire ce billet, j’apprends que la Belgique souhaite sortir aussi du nucléaire.   J’ai peur du Bisphénol A : C’est quoi ce nouveau gadget qu’est le bisphénol A ? C’est juste un produit chimique qui est inclus dans plein de produits de la vie courante, et qui sans rien vous demander intégre votre corps pour y faire des ravages. Voir notamment les articles publiés part Quat’Rues, Abonoeobio, Vertissimmo   La liste pourrait être longue…..   Tous ces exemples ne sont pas « un coup » des écologistes. Rien de plus normal que sauvegarder, notre planète pour un monde meilleur. Un monde à l’envers, qui privilégie parfois et même souvent seulement des impératifs économiques qui pourraient être changés avec un peu de bonne volonté, de discussions et de prise de conscience et de prises de bonnes décisions. Les réalités économiques sont nécessaires dans un monde non anarchique, mais ne pas oublier l’être humain.

L’écologie ne me fait pas peur, elle privilégie l’être humain qui est au cœur même de l’écologie

  Est-ce anormal de vouloir vivre mieux et complètement en accord, avec ce qui nous entoure et, tenter de faire une meilleure utilisation de nos ressources et aussi surtout nos cellules grises (ou pas).   Ce n’est pas de l’écologie dont on doit avoir peur, mais un d’un autre exemple flagrant de notre monde actuel le greenwashing ! (on veut nous faire  passer des vessies pour des lanternes). Je vous invite à lire ou relire le billet que j’avais fait sur le sujet   On va terminer ce billet d’humeur avec la célèbre Bridget Kyoto qui illustre en quelque sorte nos propos et qui réagit à ses peurs, comment dirais-je….Regardez plutôt   Les autres billets de nos amis de la Green Team :